header image
LE TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU SECTEUR MINIER CANADIEN ANNONCE L’INTRONISATION DE SEPT NOUVEAUX MEMBRES
TORONTO, January 14, 2010 -- Le Temple de la renommée du secteur minier canadien intronisera sept nouveaux membres lors de sa 22e cérémonie annuelle d’intronisation, laquelle sera tenue ce soir, le jeudi 14 janvier 2010, à l’hôtel Fairmont Royal York, à Toronto. Établi en 1988, le Temple comportera 147 membres en comptant les nouveaux intronisés.

Les intronisés de 2010 sont : un trio de prospecteurs légendaires dont les découvertes aurifères il y a 100 ans ont taillé une place mondiale à la ville de Timmins; un investisseur en capital de risque; un chef de file dans la découverte de la première mine d’or au Canada; un consultant minier respecté et un professeur d’anglais, agrégé de lettres classiques, qui a aidé à la survie de l’industrie minière canadienne dans la période suivant la Deuxième Guerre mondiale.

Les découvreurs des mines à Timmins : En 1909, les prospecteur Benny Hollinger (1885-1919), Sandy McIntyre (1869-1943) et Jack Wilson (1872-1948) découvrirent les gisements aurifères qui sont devenus les mines prolifiques Hollinger, McIntyre et Dome de Timmins. In 2010, la Ville de Timmins célèbre le 100e anniversaire du début de la production à ces mines.

Peter M. Brown (né en 1941) : Président de Cannacord Financial et de ses prédécesseurs depuis 1968, Peter Brown de Vancouver, C.-B., a aidé des centaines d’entrepreneurs en ressources et de compagnies émergeantes à avoir accès à du capital de risque. Les réussites qui en ont découlé comprennent les mines Hemlo, Eskay Creek et Ekati au Canada et des développements canadiens à l’étranger. Cannacord est la plus importante firme de courtage indépendante au Canada et un chef de file mondial dans le financement des compagnies de ressources. M. Brown est aussi un bénévole très actif; il est actuellement un directeur et un membre du comité des finances des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver.

Hugo T. Dummett (1940-2002) : Né en Afrique du Sud, Hugo Dummett était un géologue spécialisé en géologie économique hautement respecté, on le décrivait comme « le cerveau, les idées et l’énergie » derrière la découverte du gisement Ekati aux Territoires du Nord-Ouest, la première mine de diamants au Canada. Il a réussi des explorations en Mongolie, où un gisement d’or-cuivre en voie de développement porte son nom, ainsi qu’en Chine et en Afrique. Au moment de son décès prématuré dans un accident de voiture en Afrique, il était président de la Society of Economic Geologists.

Graham Farquharson (né en 1940) : Originaire de Timmins, Graham Farquharson est président de Strathcona Mineral Services de Toronto et l’un des consultants les plus respectés de l’industrie. Il a contribué au développement et à la gestion de la première mine canadienne au nord du Cercle Arctique, soit la mine Nanisivik sur l’île de Baffin, et la mise au jour de la fraude Bre-X. Depuis 1992, il est le président de la Fondation de l'Industrie Minière Canadienne pour l'Éducation, le plus grand fournisseur de bourses d’études pour ceux qui se dirigent vers l’industrie minière au Canada.

Victor C. Wansbrough (1901-1994) : Né en Angleterre, Victor Wansbrough a été nommé premier vice-président et directeur général de la Canadian Metal Mining Association (maintenant l’Association minière du Canada) en 1947; il a dirigé l’association jusqu’à sa retraite en 1968. Parmi ses réalisations, il a fait venir des émigrants à partir de camps européens pour personnes déplacées afin d’alléger la pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie minière. Ses discussions avec le ministre des Finances ont conduit à l’adoption de la Loi d’urgence sur l’aide à l’exploitation des mines d’or en 1948, une loi qui a permis de garder les mines d’or en vie durant 25 ans.

Le Temple de la renommée du secteur minier canadien honore ceux dont les réalisations au cours d’une vie remarquable ont bénéficié à l’industrie minérale canadienne. Les commanditaires principaux sont l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole, l’Association minière du Canada, le journal The Northern Miner et l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (PDAC). Les commanditaires associés comprennent les associations minières de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Québec et de la Saskatchewan ainsi que l’Association for Mineral Exploration British Columbia.

Les intronisés du Temple de la renommée sont présentés à trois endroits. La galerie du Temple de la renommée du secteur minier canadien a été inaugurée au Musée royal de l’Ontario à Toronto en décembre 2008; on y présente les intronisés au moyen d’un mur vidéo interactif, complètement bilingue, qui explique en plus comment les mines touchent tous les aspects de nos vies. L’exposition originale du Temple est située dans l’immeuble des mines à l’Université de Toronto, au 170, College Street, Toronto, alors que le Musée des industries nucléaire et minière d’Elliot Lake, situé au Centre civique Lester B. Pearson dans le nord de l’Ontario présente les intronisés.