header image
LE TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU SECTEUR MINIER CANADIEN ANNONCE L'INTRONISATION DE TROIS NOUVEAUX MEMBRES
TORONTO, January 13, 2011 -- Le Temple de la renommée du secteur minier canadien intronisera trois nouveaux membres lors de sa 23e cérémonie annuelle d'intronisation, laquelle sera tenue demain soir, le 13 janvier 2011, à l'hôtel Fairmont Royal York, à Toronto. Les nouveaux intronisés rejoindront les 146 hommes et la femme déjà intronisés au Temple de la renommée du secteur minier canadien, lequel a été établi en 1988.

Les intronisés de 2011 sont : Mike Muzylowski, géologue doué et découvreur de mines; Bert Wasmund, métallurgiste de renommée mondiale et le regretté John T. Williamson, un géologue canadien qui a découvert, développé et exploité une mine de diamants dans le pays qui s'appelle aujourd'hui la Tanzanie.


Mike Muzylowski (né en 1934) : Actuellement président et chef de la direction de Callinan Mines Limited, et demeurant à Vancouver, Colombie-Britannique, M. Mike Muzylowski a joué un rôle clé dans la découverte de 16 gisements minéraux qui sont devenus des mines : 13 surtout de métaux de base au Manitoba, deux productrices d'or au Nevada et la mine de diamants Snap Lake dans les Territoires du Nord-Ouest. Il a été élevé sur une ferme à proximité d'Oakburn, au Manitoba; il a obtenu un B.Sc. en géologie de l'Universitéé du Manitoba et s'est joint à la Hudson Bay Exploration and Development Company en tant que géologue de terrain en 1955. En 1970, il s'est joint à l'organisation Granges; il a été président et chef de direction de Granges Exploration Ltd. de 1974 jusqu'à ce que la compagnie soit vendue au géant minier australien MIM, en 1989. Ses découvertes comprennent la mine de cuivre-zinc Trout Lake à Flin Flon, au Manitoba; cette mine de 28 ans produit encore.

Bert Wasmund (né en 1939) : Le Dr Bert Wasmund est une autorité de renommée mondiale en procédés métallurgiques. Il est né à Bancroft, en Ontario; il s'est joint à la firme de consultation Hatch en 1966 apr&egarve;s avoir obtenu des diplômes en génie chimique de l'Université Queen's et de l'Université de Toronto. Basé à la division Mississauga de Hatch, il s'est servi de son expertise technique et de gestion pour monter l'un des groupes d'ingénieurs de procédés les plus influents de l'industrie métallurgique mondiale. Son leadership &agave; faire avancer de nombreux procédés métallurgiques a conduit à une meilleure productivité et à réduire la consommation d'énergie et l'impact environnemental. Les fonderies de Sudbury, en République dominicaine et en Afrique du Sud comptent parmi les exploitations mondiales qui ont bénéficié de son expertise. Le Dr Wasmund est actuellement un directeur exécutif chez Hatch; il maintient son engagement de longue date envers le développement et le mentorat de jeunes ingénieurs dans les industries des mines et de la métallurgie.

John Thoburn ( « Jack » ) Williamson (1907-1958) : Le Dr John T. Williamson a découvert, développé à même ses propres ressources, et exploité la très fructueuse mine de diamants Williamson au Tanganyika (maintenant la Tanzanie). Né à Montfort, au Québec, il a obtenu un doctorat en géologie de l'Université McGill en 1933, puis il a commencé à travailler en Afrique. En 1940, il a découvert la cheminée de kimberlite qui est devenue la mine Mwadui ou Williamson, la première mine importante de diamants à être exploitée à l'extérieur de l'Afrique du Sud. Elle est encore en production après avoir livré plus de 20 millions de carats of diamants. Le Dr Williamson a donné des fonds à l'Université McGill et a embauché des géologues de McGill à la mine, fournissant des expériences qui se sont révélées utiles à l'exploration pour les diamants au Canada. Des exploitants miniers tanzaniens ont aussi été envoyés au Canada, au Haileybury School of Mines, pour recevoir une formation plus poussée. Cette institution fait maintenant partie du Northern College, situé dans le Nord de l'Ontario.


Le Temple de la renommée du secteur minier canadien honore ceux dont les réalisations au cours d’une vie remarquable ont bénéficié à l'industrie minérale canadienne. Les commanditaires principaux sont l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole, l'Association minière du Canada, le journal The Northern Miner et l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (PDAC). Les commanditaires associés comprennent les associations minières de la Colombie-Britannique, de l'Ontario, du Québec et de la Saskatchewan ainsi que l'Association for Mineral Exploration British Columbia.

Les intronisés du Temple de la renommée sont présentés à quatre endroits. La galerie du Temple de la renommée du secteur minier canadien a été inaugurée au Musée royal de l'Ontario à Toronto en décembre 2008; on y présente les intronisés au moyen d'un mur vidéo interactif, complètement bilingue, qui explique en plus comment les mines touchent tous les aspects de nos vies. L'exposition originale du Temple est située dans l'immeuble des mines à l'Université de Toronto, au 170, College Street, Toronto, alors que le Musée des industries nucléaire et minière d'Elliot Lake, dans le Nord de l'Ontario, présente les intronisés au Centre civique Lester B. Pearson. Une nouvelle exposition du Temple de la renommée du secteur minier canadien a ouvert ses portes en septembre 2010 au Britannia Mine Museum en Colombie-Britannique.

Pour plus d'information concernant le Temple de la renommée du secteur minier canadien et les nouveaux intronisés, visitez le http://www.halloffame.mining.ca/halloffame/francais/bienvenue.html

--o0o-

Pour plus d'information, contactez :

Becky Bays, coordonnatrice TRSMC
Téléphone : 647-726-3185
Courriel : .(JavaScript must be enabled to view this email address)