header image
LE TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU SECTEUR MINIER CANADIEN INTRONISERA QUATRE NOUVEAUX MEMBRES
TORONTO, January 14, 2015 -- Le Temple de la renommée du secteur minier canadien intronisera quatre nouveaux membres lors de sa 27e cérémonie annuelle d’intronisation qui sera tenue demain le jeudi 17 janvier 2015 à l’hôtel Fairmont Royal York, à Toronto. Les nouveaux intronisés rejoignent les 161 hommes et les deux femmes déjà intronisés au Temple de la renommée; le Temple a été fondé en 1988.

Les personnes suivantes sont les intronisés de 2015 : Peter M.D. Bradshaw, Ronald K. Netolitzky, Ian W. Telfer et Mackenzie Iles Watson.

Peter M.D. Bradshaw (né en 1938)

Peter Bradshaw a servi l’industrie minière avec distinction durant plus de quarante ans en tant que découvreur de mines, de bâtisseur de compagnies et de promoteur des sciences. Il s’est joint à Barringer Research en 1968, après avoir obtenu un baccalauréat (B.Sc.) de l’Université de Carleton et un doctorat (Ph.D.) de l’Université de Durham au Royaume-Uni. Durant ses dix années fructueuses chez Barringer, il a aidé à développer puis à publier des détails de processus d’avant-garde en géochimie et en méthodes d’exploration.

En 1979, M. Bradshaw s’est joint à un prédécesseur de Placer Dome et il a fait progresser plusieurs de leurs projets, notamment Porgera en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il était convaincu que le gisement, alors considéré comme non rentable, avait un potentiel de zone à haute teneur; il a inauguré un programme d’exploration à faible coût qui a mené à la découverte de la Zone VII à très haute teneur. À ce jour, Porgera a produit plus de 18 millions d’onces d’or. Par la suite, en tant que président directeur-général de First Point Minerals, avec des propriétés en C.-B. et au Yukon, il a guidé la découverte et l’indentification de l’importance commerciale d’une minéralisation unique, l’awaruite.

Le legs le plus durable de M. Bradshaw est l’unité de recherche mondialement reconnue sur les gisements minéraux (Mineral Deposit Research Unit – MDRU) de l’Université de la Colombie-Britannique. Avec plus de 40 membres corporatifs, la MDRU effectue de la recherche collaborative industrie-université très fructueuse.

Ronald K. Netolitzky (né en 1943)

Ronald Netolitzky est un brillant géologue canadien qui est toujours demeuré un libre penseur en prospection. Il a reconnu et a aidé à réaliser le potentiel des propriétés Snip et Eskay Creek dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique; celles-ci sont par la suite devenues deux des mines de métaux précieux à haute teneur parmi les plus prospères au Canada. Il a aussi contribué à la croissance de plusieurs compagnies minières juniors et, lors du décompte le plus récent, il était impliqué dans 12 activités importantes de fusion et d’acquisition.

M. Netolitzky a obtenu un baccalauréat en géologie (B.Sc.) de l’Université de l’Alberta en 1964 et une maîtrise en sciences (M.Sc.) de l’Université de Calgary en 1967. Il est devenu président de Delaware Resources en 1985 et il a pris une option sur la propriété Snip de Cominco. Le forage a mené à une découverte d’or et la propriété Snip est devenue une mine en production. Il a ensuite acquis Stikine Resources et s’est joint à Calpine Resources pour effectuer des forages sur le prospect d’Eskay Creek. Les résultats spectaculaires on conduit à une offre publique d’achat de 67 $ par action, laquelle a été acceptée par les actionnaires de Stikine. Parmi les autres réussites de M. Netolitzky, notons le développement du projet Brewery Creek au Yukon en une mine à ciel ouvert à lixiviation en tas ainsi que l’identification précoce du projet Galore Creek en Colombie-Britannique et du projet Hammond Reef en Ontario. M. Netolitzky demeure actif dans l’exploration de l’or et de l’uranium, principalement en Saskatchewan, où il a commencé sa carrière il y a près de 50 ans.


Ian W. Telfer (né en 1946)

Ian Telfer s’est mérité une réputation d’entrepreneur minier avisé et visionnaire en fondant une série de compagnies grâce à des acquisitions en temps opportun et des fusions axées sur la valeur. Les compagnies qu’il a fondées ou qu’il gérait – TVX Gold, Wheaton River (par la suite fusionnée à Goldcorp), Silver Wheaton, Terrane Minerals et Uranium One, entre autres – ont atteint à leur apogée une capitalisation combinée sur les marchés de plus de 50 milliards de dollars.

M. Telfer détient un baccalauréat es arts de l’Université de Toronto et une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université d’Ottawa. Il est reconnu pour son habilité à amasser d’importantes sommes d’argent pour des petites compagnies et sa capacité à identifier les possibilités de créer de la richesse. Au cours des dernières années, il a contribué à la création de six compagnies fructueuses, dont trois ont été par la suite acquises par de plus grandes entités.

M. Telfer a soutenu des organismes de l’industrie, notamment en tant que président du World Gold Council de 2010 à 2013. Parmi ses nombreuses distinctions, on compte le prix Murray Pezim de AME Colombie-Britannique pour la persévérance et le succès en financement de l’exploration minière et sa nomination comme Entrepreneur de l’année 2007 pour l’Ouest du Canada par la firme Ernst & Young. Il s’est distingué aussi comme philanthrope de longue date. Son don de 25 millions de dollars en 2007 à l’Université d’Ottawa, qui a mené à la création du Telfer School of Business, est considéré comme étant la plus grande contribution à une école de commerce dans l’histoire du Canada.


Mackenzie Iles Watson (né en 1935)

Mackenzie Watson a remporté des succès extraordinaires durant sa carrière de 50 ans dans l’industrie minière canadienne. Il est associé à la découverte du projet aurifère Holloway en Ontario, des gisements de chromite dans le district du Cercle de feu (Ring of Fire) et au projet de terres rares du lac Strange au Québec. Il a fait de Freewest Resources un générateur de projets réputé et il a soutenu des compagnies juniors et des associations de l’industrie. M. Watson est un diplômé de l’Université du Nouveau-Brunswick d’où il a obtenu un baccalauréat es sciences (B.Sc.) en 1959; peu de temps après, il a participé à de nombreuses découvertes dans l’Est du Canada.

En 1986, il est devenu président de Freewest Resources qui a participé à la découverte du projet aurifère Holloway. Hemlo Gold Mines a par la suite acquis Freewest et a développé la mine. La compagnie remplaçante, Freewest Resources Canada, a découvert deux gisements de chromite dans le district du Cercle de feu dans le Nord de l’Ontario. Cliffs Natural Resources a acquis Freewest en 2009. Une entreprise dérivée, Quest Uranium, a découvert le gisement de terres rares de la Zone B du lac Strange, au Québec. M. Watson a reçu de nombreux prix pour ses réussites.

M. Watson a redonné à l’industrie et à la société de nombreuses manières. Il a offert des bourses d’études à son alma mater, l’Université du Nouveau-Brunswick, et à l’Université Lakehead. Il a été un mentor pour des jeunes géoscientifiques et a servi l’industrie avec distinction. Sa plus grande contribution à la société a été sa prévoyance à réaliser des projets ayant un potentiel économique futur, par exemple, celui des gisements de chromite dans le Cercle de feu de l’Ontario et le projet des terres rares du lac Strange au Québec.




Le Temple de la renommée du secteur minier canadien honore ceux qui, au cours de leur vie, ont à leur actif des réalisations exceptionnelles qui ont bénéficié à l’industrie minérale canadienne. Les organismes membres sont l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole, l’Association minière du Canada, le journal The Northern Miner et l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (PDAC). Les membres associés comprennent les associations minières de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Québec et de la Saskatchewan ainsi que l’Association for Mineral Exploration British Columbia.

Les intronisés au Temple de la renommée sont présentés à cinq endroits. L’exposition originale du Temple est située dans l’immeuble des mines à l’Université de Toronto, au 170, rue College, Toronto. La galerie du Temple de la renommée du secteur minier canadien dans les Galeries Teck au Musée royal de l’Ontario à Toronto a été inaugurée en décembre 2008. D’autres expositions du Temple de la renommée sont situées au Musée des industries nucléaire et minière d’Elliot Lake, dans le Nord de l’Ontario et au Britannia Mine Museum à proximité de Squamish, en Colombie-Britannique et au Musée canadien de la nature à Ottawa. Une nouvelle exposition satellite du TRSMC s’est associée à une exposition itinérante récemment développée et produite par le Musée canadien de la nature. Actuellement présentée à Ottawa, cette exposition entreprendra une tournée nationale en avril 2015. L’exposition voyagera à travers le Canada, profitant du réseau des musées d’histoire naturelle et des centres scientifiques, atteignant ainsi divers auditoires, des étudiants aux adultes.

D’autres renseignements à propos du Temple de la renommée du secteur minier canadien et des nouveaux intronisés sont disponibles au site du TRSMC : www.mininghalloffame.ca


--o0o-
Pour plus d’information, contactez

Becky Bays, coordonnatrice TRSMC
Tél. : 647-726-3185

Courriel : .(JavaScript must be enabled to view this email address)