header image
Hector Authier (1881 - 1971) intronisé en 1990

La destinée d’Hector Authier a été étroitement liée à celle du Canada, celui-ci ayant contribué grandement à l’enrichissement de notre pays. En effet, M. Authier a épousé la cause de l’Abitibi et favorisé la fondation de Val-d’Or. Il a joué un rôle important dans l’essor de l’industrie minière canadienne et a également oeuvré dans les secteurs du droit et des affaires gouvernementales de même qu’à l’Assemblée législative et à la Chambre des communes. Au cours de sa carrière, M. Authier a été successivement ministre de la Couronne, journaliste, gérant de banque et maire.

Conférencier invité fort populaire au cours des années 1920 à 1924, monsieur Authier a fait largement connaître la région de l’Abitibi et ses richesses. À l’occasion d’un voyage de promotion à New York, il s’est associé à des intérêts américains pour former la société Read-Authier Mining Syndicate qui acquit des droits d’exploitation minière dans la région de Val-d’Or. Les concessions ont été par après divisées en deux blocs. Le bloc sud est devenu Lamaque Gold Mines, producteur qui a exercé son activité pendant plus d’un demi-siècle. Le bloc nord est devenu Sigma Mines, qui fait aujourd’hui partie du groupe Placer-Dome et qui demeure un important producteur d’or canadien. C’est l’ouverture de ces deux mines en 1933 et en 1934 qui a donné lieu à la création de la ville de Val-d’Or en 1934.

Monsieur Authier a en outre participé à la mise sur pied d’autres entreprises minières dont Abana, qui est par la suite devenue Normetal Mining, et Molybdenite Corporation of Canada, qui a été longtemps le seul producteur de molybdénite au Canada.

Hector Authier est né à l’Ange-Gardien, comté de Rouville, près de Montréal en 1881. Il a étudié le droit à l’Université de Montréal, qui portait alors le nom d’Université Laval de Montréal, et a été admis au barreau en 1906. En 1912, il a été nommé agent des terres pour l’ensemble de l’Abitibi sous le gouvernement du Québec alors dirigé par Lomer Gouin, Vivement impressionné par le potentiel de cette région en matière d’agriculture, de foresterie et de mines, monsieur Authier s’est fait l’ardent défenseur de l’Abitibi durant toute sa vie. Il fut le premier maire d’Amos en 1914 ainsi que le premier gérant de banque de la région pour le compte de la Banque Hochelaga, connue aujourd’hui sous le nom de la Banque Nationale du Canada.

Comme journaliste, monsieur Authier a rédigé des articles pour de nombreux journaux régionaux, y compris la publication maintenant appelée Les Echos Abitibiens.

Enfin, monsieur Authier a été membre de l’Assemblée législative du Québec de 1923 à 1936, puis ministre de la Colonisation en 1936. En 1940, il a été élu député de Chapleau à la Chambre des communes d’Ottawa. Monsieur Authier s’est retiré de la vie politique en 1945 et est décédé à Montréal en 1971. Il a été enterré à la cathédrale catholique romaine d’Amos au Québec.