header image
Archibald M. Bell (1906 - 1991) intronisé en 1995

Archibald Bell a contribué au développement de plusieurs mines au cours d’une carrière illustre qui incarne les progrès réalisés dans l’industrie minière au cours de ce siècle. Il s’est surtout fait remarquer pour son rôle dans les découvertes de Copper et Needle Mountain de Cuivre Gaspé, un gisement de 67 millions de tonnes contenant une moyenne de 1,3% de cuivre, qui peut être considéré comme une découverte gigantesque.

Bell fut gérant de l’exploration chez Noranda pendant 25 ans et, pendant cette période, a mis sur pied un groupe d’exploration qui a étendu la portée de la compagnie et la recherche de gisements à travers le pays et au-delà, comme aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Australie. Lorsqu’il prit sa retraite, Noranda avait largement dépassé son cadre original de la mine Horne et était devenue une compagnie minière internationale possédant plusieurs mines.

Bell est né en Australie de parents canadiens. Il a étudié la géologie à l’Université de Toronto et entreprit sa carrière en 1934, après avoir obtenu un doctorat en géologie de l’Université du Wisconsin.

Peu après avoir joint la Noranda, Bell et son collègue, Oliver Hall, proposèrent à la compagnie d’acquérir la mine d’or Pamour près de Timmins, Ontario. Une entente pour financer le développement suivit et résulta en la mise en production en 1936.

Bell s’activa à tester sa théorie selon laquelle la structure du gisement de Pamour s’étendait jusqu’à la propriété Hallnor. Sa persistance dans l’exploration de la propriété devait mener au développement de la mine à haute teneur qu’était la Hallnor.

En 1937, Bell examina des traces de cuivre préalablement découvertes dans la région de la Copper Mountain dans la région gaspésienne du Québec et jalonna des parties du territoire. Des travaux d’exploration poussée furent entrepris dès 1938, cessèrent jusqu’après la guerre et reprirent en 1947. Le succès n’était pas évident puisque malgré que le forage à la Copper Mountain produisit des résultats intéressants, le gisement semblait de faible teneur. Bell décida de déplacer les foreuses sur la Needle Mountain où la zone C plus riche fut éventuellement croisée à un horizon inférieur. La production commença en 1955 et les Mines Gaspé ont continué à produire pour plusieurs décennies.
Entre-temps, Bell s’installa à Toronto en 1947 comme gérant de l’exploration. Il géra les programmes internationaux avec astuce à partir de son bureau, mais il était beaucoup plus heureux sur le terrain où on découvre les mines, alors qu’il pouvait tester ses théories et diriger les opérations.

Durant les années 1940 et 1950, Noranda Exploration, sous la direction de Bell, fit figure de pionnière dans l’exploration géochimique, l’instrumentation géophysique mobile et les études d’altération des roches en tant que guides vers des gisements.

En 1963, Bell lança le programme d’exploration qui mena à la découverte du gisement de cuivre du Lac Babine, en Colombie-Britannique. Les réserves totalisèrent 46 million de tonnes rendant une moyenne de 0,5% de cuivre et la mine fut nommée Bell Copper en son honneur en reconnaissance de ses réalisations.

Après avoir pris sa retraite en 1972, Bell forma une équipe avec Bern Brynelsen, un autre chercheur de mine à la retraite de la Noranda, pour former B&B Mining et d’autres compagnies. La mine d’or de Castle Mountain de Viceroy Resource est un résultat des efforts de B&B.

La contribution de Bell à l’industrie minière canadienne ne se mesure pas simplement par le nombre de gisements qu’il a contribué à découvrir ou par ses percées scientifiques et techniques. Sa carrière témoigne que l’exploration minérale peut être un investissement plutôt que pure spéculation.