header image
Eldon Leslie Brown (1900 - 1998) intronisé en 1990

L’exploitation minière dans les régions frontalières du nord du Canada présente des défis particuliers et peu d’hommes de l’industrie ont mieux réussi à les relever qu’Eldon Leslie Brown. Les installations qu’il a dirigées durant sa carrière - Sherritt, God’s Lake, Sachigo River, Lynn Lake ont toutes débuté dans des régions nordiques éloignées où l’exploitation et l’approvisionnement ont d’abord été assurés par cortèges de tracteurs en hiver et, après la Première Guerre mondiale, par des avions légers avec pilotes de brousse aux commandes. L’exploitation de Sherritt donna heu en 1927 à la toute première expérience de transport par avion d’équipement de forage.

L’industrie lui doit indéniablement de nombreuses réalisations, en particulier d’importants progrès en métallurgie, en construction de villes en région nordique éloignée et en techniques d’exploration innovatrices.

Eldon Brown est né à Toronto en 1900. Il a reçu un diplôme en génie minier de l’Université de Toronto en 1922. L’année suivante, il joint les rangs du consortium Victoria, une filiale d’exploration de la Mond Nickel Company. Affecté au Manitoba en 1926, il a joué un rôle dans l’acquisition pour le compte du consortium d’une option sur la zone d’exploration de cuivre et de zinc de Sherritt. Lors de la formation de la société Sherritt Gordon Mines Limited en juillet 1927, Eldon Brown en est devenu le premier employé et le surintendant général.

Il vécut sa première expérience d’exploitation minière en région frontalière dans cet endroit, à quelque 100 milles du chemin de fer le plus proche. Il a dirigé ces installations de 1927 à 1931. Une usine de production d’une capacité de 1 500 tonnes par jour fut construite; elle se distinguait par ses faibles coûts d’exploitation. Une communauté de 1 500 personnes fut constituée. En 1929, la dépression et la chute du prix des métaux conduisirent la mine à fermer ses portes en 1932.

À cette époque, l’or brillait de promesses et Eldon Brown ne tarda pas à participer au pourvoi d’équipement de production pour God’s Lake Gold Mines Limited. Des travaux de prospection sous l’initiative de Brown menèrent à la découverte de gisements d’or à Sachigo River, à 125 milles à l’est de God’s Lake, en 1935. Sous sa direction, cette petite mine vite épuisée devint l’exploitation du minerai d’or à la plus haute teneur du Canada. Durant la Deuxième Guerre mondiale et les années subséquentes, il s’occupa de l’organisation de la production de Madsen Red Lake Gold Mines.

Brown réintégra ses fonctions de directeur de la Sherritt Gordon Mine lorsque la hausse du cours des métaux permit la réouverture de cette mine en 1937, mais en 1951, le gisement fut épuisé. Entretemps, précisément en 1945, il était devenu président et directeur général de Sherritt. Ses initiatives d’exploration permirent de découvrir un gisement de nickel et de cuivre à Lynn Lake, à 120 milles au nord de Sherridon; un concentrateur d’une capacité de 2 000 tonnes par jour fut construit et une communauté de 1 000 personnes fut établie, encore une fois sans la contribution d’aucun réseau routier ou ferroviaire. Dès que des carottes de sondage ont été prélevées au site de Lynn Lake, M. Brown a mis de l’avant un programme de recherche afin de d7eacute;terminer le meilleur procédé métallurgique pour traiter le minerai. Avec l’aide de M. Frank Forward, PhD de la UBC, l’équipe de recherche a mis au point le “procédé Sherritt de lessivation à l’amoniaque”, qui a été utilisé pour la première fois à la raffinerie overte en 1954 à Fort Sasktchewan, en Alberta. Cette raffinerie a éventuellement atteint une capacité de production de 50 millions de lb/année de nickel.

Le procédé de raffinage du nickel mis au point par l’équipe de M. Brown a permis le traitement direct du concentré de flottation pour produire du nickel pur, sans avoir à passer par les étapes traditionnelles du grillage et de la fusion. Ce procédé était propre pour l’environnement, et ne produisait pas d’émissions d’anhydride sulfureux dans l’atmosphère.

Eldon Brown a été président de la Canadian Metal Mining Association en 1950-1951. Il a reçu la médaille Alumni de l’Engineering Alumni de l’Université de Toronto en 1954, et la médaille Selwyn G. Blaylock de l’ICM en 1968, et il a été reçu au Alumni Hall of Distinction de l’Université de Toronto en 1980. Il a habité à Brechin (Ontario), sur la plus grande exploitation d’Aberdeen Angus en Amérique du Nord, jusqu’à sa mort en 1998.