header image
George B. Cross (b. 1932) intronisé en 2007

George B. Cross a suivi et soutenu l’évolution de l’industrie minière canadienne grâce au George Cross News Letter Ltd., source fiable et respectée que le secteur des ressources et des investissements a consultée durant plus de 50 ans pour suivre l’évolution de l’industrie minière au quotidien. George B. Cross est reconnu comme le premier à avoir offert une information en temps réel sur les activités des compagnies minières canadiennes dans le monde et ce, bien avant l’arrivée des médias électroniques et d’Internet.

Le George Cross News Letter a été fondé par George Carmichael Cross, qui en a publié le premier numéro le 7 avril 1947. George s’est joint à l’entreprise familiale en 1952 et est devenu éditeur en 1966. Premier rédacteur et recherchiste, il en est venu à incarner la « source fiable » qui était la devise du bulletin, au bénéfice des abonnés de partout dans le monde. La publication relatait les activités des compagnies minières et des sociétés d’exploration inscrites à la Bourse de Vancouver, en insistant particulièrement sur le secteur dynamique des jeunes entreprises et leurs nombreuses découvertes de premier ordre au pays et à l’étranger.

Le George Cross News Letter a livré des nouvelles de dernière heure et des comptes rendus quotidiens sur de nombreuses découvertes avant même qu’elles ne soient reconnues comme telles par les médias grand public. La découverte de gisements d’or à Hemlo, en Ontario, en est un exemple illustre. George Cross ne s’est pas contenté de diffuser les « nouvelles » fournies par les compagnies minières. Il était un reporter et un recherchiste diligent, qui a visité des centaines de projets miniers dans le monde pour confirmer ou vérifier lui-même l’information technique. Les articles de fond qu’il signait à la suite de ses visites se fondaient sur une connaissance approfondie des projets et de leurs promoteurs et étaient appréciés tant par l’industrie que les investisseurs.

Le George Cross News Letter a été publié 5 jours par semaine, ce qui représente 254 numéros par an et un total de 13 388 numéros de 1947 au 29 décembre 2000. Cette publication constitue un héritage de plus de 50 années au service du secteur minier canadien. En tant qu’éditeur, George Cross a connu et consigné pour la postérité bon nombre des découvertes les plus importantes des entreprises canadiennes utilisant du capital de risque réuni à la Bourse de Vancouver (remplacée depuis par la Bourse de croissance TSX). Il était tout aussi à l’aise dans la salle du conseil, auprès des financiers et des promoteurs, que sur le terrain, en compagnie de géologues et de prospecteurs. Ses vastes connaissances, sa passion pour l’exploration et le soutien qu’il a apporté aux jeunes entreprises en ont fait une légende auprès de l’industrie et des cercles d’investisseurs. George Cross a cessé de publier le bulletin en 2000, mais est demeuré au service de l’industrie en fournissant des services de conseil et des avis éclairés aux jeunes entreprises et aux sociétés de placements finançant leurs activités. Le 28 février 2001, plus de 620 personnes ont participé à un dîner de retraite offert en son honneur. À cette occasion, de nombreuses lettres d’hommage lui ont été adressées par des dirigeants de gouvernement et des amis de partout.

George Cross a généreusement offert sa collection personnelle du George Cross News Letter à l’Université de la Colombie-Britannique, où elle sera numérisée et préservée sous forme de ressource Internet retraçant l’histoire de l’exploration minière au Canada.