header image
Peter M.D. Bradshaw (b. 1938) intronisé en 2015

Peter Bradshaw a servi l’industrie minière avec distinction durant plus de quarante ans en tant que découvreur de mines, de bâtisseur de compagnies et de promoteur de la collaboration en recherche et en sciences ainsi qu’en travaillant de manière efficace avec les populations locales et indigènes. Le début de sa carrière à la renommée compagnie Barringer Research lui a donné une perspective mondiale de l’exploration minérale et l’occasion de développer et de publier les détails de processus géochimiques et de méthodes d’exploration d’avant-garde. En 1979, il s’est joint à Placer Development, un prédécesseur de Placer Dome; là, il a contribué à la réussite de plusieurs projets, notamment la découverte de la zone VII à très haute teneur de la mine Porgera, en Papouasie-Nouvelle-Guinée (P-N-G). M. Bradshaw a aussi été la force motrice à l’origine de la très fructueuse unité de recherche sur les gisements de minéraux (Minerals Deposit Research Unit – MDRU) de l’Université de la Colombie-Britannique.

Parmi ses autres réussites, M. Bradshaw a apporté expertise, intégrité et énergie au secteur junior, tout d’abord chez Orvana Minerals, qui a mis en valeur le gisement or-argent-cuivre de Don Mario, en Bolivie. Par la suite, en tant que co-fondateur et président de First Point Minerals, il a participé à la découverte et à l’identification de l’importance commerciale d’un nouveau type de gisement de nickel en Colombie-Britannique et au Yukon. Le nickel s’y présente dans un alliage nickel-fer, l’awaruite.

M. Bradshaw a obtenu un baccalauréat (B.Sc.) en géologie de l’Université de Carleton, à Ottawa en 1962 et un doctorat (Ph.D.) en géologie économique de l’Université de Durham, en Angleterre, en 1965.

Au cours des dix années suivantes chez Barringer Research, M. Bradshaw a aidé à prouver la valeur de l’exploration géochimique avancée, en particulier l’utilisation d’extractions sélectives et l’échantillonnage de profils de sol pour améliorer l’interprétation et rehausser le signal des gisements enfouis.

M. Bradshaw s’est ensuite joint à Placer, où la plus importante parmi plusieurs réalisations concernait le projet Porgera, lequel était sur le point d’être abandonné après l’échec de l’étude de faisabilité. Convaincu du potentiel d’une zone à haute teneur dans le tonnage en vrac du gisement, M. Bradshaw a inauguré un programme d’exploration à faible coût qui a mené à la découverte de la Zone VII, une « trouvaille » très riche et très grande. Porgera est devenu une mine de classe mondiale qui a produit plus de 18 millions d’onces d’or et qui présente un potentiel qui va bien au-delà de ce volume.

La résilience et la ténacité démontrées par M. Bradshaw à la mine Porgera a aidé à définir sa carrière. Toujours chez Placer en P-N-G, à la mine d’or Misima, il a travaillé avec le gouvernement pour adopter un système d’élimination sous-marine des résidus plutôt que de construire une digue de retenue des résidus sur la petite île accidentée et sismiquement active. Il a travaillé avec des décideurs locaux pour prévenir une immigration massive à l’île et les perturbations sociales qui en auraient découlé, tout cela dans le cadre de son engagement à long terme de trouver des manières de travailler efficacement et en collaboration avec les peuples locaux et indigènes. Il a aussi supervisé certains aspects de l’étude finale de faisabilité de la mine d’or Kidston en Australie et a exercé une option sur la mine Granny Smith en Australie et celle d’Omai en Guyane; toutes sont devenues des producteurs importants.

Le legs le plus durable de M. Bradshaw est la MDRU, la très efficace unité de recherche, qu’il a cofondée en 1989, où collaborent l’industrie et l’université UBC. MDRU est aujourd’hui reconnue à l’échelle internationale comme un centre d’excellence, de recherche et de formation, sur les gisements minéraux, un hommage digne de son premier président, le clairvoyant et tenace, Peter Bradshaw.