header image
Chester F. Millar (b. 1927) intronisé en 2008

Chester F. Millar a amorcé sa glorieuse carrière dans l’industrie minière au milieu des années 1960, lorsqu’il a découvert un gisement de cuivre-or qui allait devenir la très prospère mine Afton, près de Kamloops, en Colombie-Britannique. Il a alors fondé Afton Mines Ltd. dans le but d’exploiter sa découverte, mais la compagnie a été achetée sur le marché libre par Teck Corporation (aujourd’hui Teck Cominco), qui a exploité la mine à ciel ouvert de 1987 jusqu’à sa fermeture, en 1997.

Au début des années 1970, Chester Millar s’est intéressé à l’Ouest américain, où il a été parmi les premiers à utiliser la méthode de lixiviation en tas pour traiter le minerai d’or à faible teneur et a en démontré l’efficacité à plusieurs mines à ciel ouvert. Il a contribué à l’instauration de cette méthode en Amérique latine en rédigeant un ouvrage technique sur le sujet en espagnol, qui a été bien accueilli par les ingénieurs miniers et d’autres parties intéressées.

Chester F. Millar est l’un des meilleurs développeurs d’entreprises du secteur minier. Il a contribué à l’essor de Glamis Gold et d’Eldorado Gold qui, de petites sociétés minières, sont devenues d’importants producteurs d’or évoluant sur le marché mondial.  Il a favorisé la croissance rapide de deux entreprises productrices d’or au Mexique, Alamos Gold et Castle Gold, et a conseillé bon nombre de jeunes sociétés minières. Il croit fermement que l’exploration minière au Mexique et ailleurs doit procurer plus que des avantages à court terme aux populations locales, même si cela nécessite un ralentissement des activités minières.

Chester F. Millar est né à Powell River, en Colombie-Britannique, en 1927. Il a obtenu un diplôme en génie géologique de l’Université de la Colombie-Britannique en 1950. Il a travaillé pour des compagnies de charbon et de fer avant de passer au secteur du forage et du sautage. Au cours d’un travail de forage, il a constaté le potentiel minier de la région de Kamloops. Il a jalonné la propriété d’Afton et a mis à l’essai des techniques de forage à percussion, alors utilisées pour la construction des routes. Le programme de forage a permis de découvrir le gisement à haute teneur de cuivre-or d’Afton, que la société Teck allait acquérir par la suite.

Au cours des années 1970, Chester F. Millar s’est intéressé à la lixiviation en tas et a recommandé cette méthode aux propriétaires d’une mine d’or de Californie, dont l’usine de traitement offrait un faible rendement. Ceux-ci l’ont récompensé en lui offrant la co-propriété de la mine America, première mine à ciel ouvert utilisant le procédé de lixiviation en tas en Californie. Il a ensuite acquis un dépôt d’or, qui allait devenir la mine Picacho, et a vendu ces prospères installations de lixiviation en tas à une société absorbée par Glamis Gold. Il a affiné cette technique auprès d’autres mines aux États-Unis et l’a appliquée ailleurs en Amérique latine ainsi qu’en Nouvelle-Zélande.

Chester Millar n’a pas son égal comme développeur de jeunes sociétés minières. Il a été président des compagnies Glamis Gold, de 1985 à 1998, et d’Eldorado Gold, de 1992 à 1994, qu’il a menées au statut de producteurs d’or. Il est l’un des cofondateurs d’Alamos Gold et a piloté l’acquisition, par Alamos, de l’exploitation aurifère Mulatos, au Mexique.  Il a aussi contribué à l’essor de nombreuses jeunes sociétés minières.