header image
Alexander Stewart Dadson (1906 - 1968) intronisé en 2001

Lorsque Alexander Dadson commença à explorer la région de Yellowknife, au début des années 40, il y vit un potentiel qui allait au-delà des petites venues aurifères de haute teneur découvertes en 1898. Partant de la découverte originale, il mit au jour la géologie complexe de l’endroit et délimita des zones exploitables sur le site qui devint le gisement aurifère le plus vaste et le plus riche des Territoires du Nord-Ouest. En 1998, la mine Giant a franchi le cap des 50 ans, enregistrant une production totale d’environ 7 millions d’onces d’or.

Seize ans après cette découverte, M. Dadson démontra de nouveau son incroyable habileté en guidant Lake Dufault Mines vers la découverte des gisements polymétalliques (cuivre-zinc-argent-or) des mines Norbec et Millenbach dans la région de Noranda, au Québec. Tout au long de son illustre carrière, principalement auprès de Thayer Lindsley’s Ventures Ltd. et de ses sociétés affiliées, M. Dadson demeura un homme modeste malgré ses nombreuses réalisations professionnelles. De nature discrète et généreuse, M. Dadson fut souvent décrit comme «un des héros méconnus de l’exploration minérale au Canada».

M. Dadson obtint son B.Sc. (1932), sa M.Sc. (1933) et son Ph.D. (1938) à l’Université de Toronto. Après ses études, il se joignit à Frobisher Exploration de Lindsley, qui venait tout juste de prendre le contrôle de Giant Yellowknife Gold Mines et prévoyait d’évaluer des venues sur la propriété Giant. Ses travaux géologiques, à l’été de 1943, menèrent à la proposition du concept selon lequel la vallée glacio-sédimentaire de Baker Creek, qui avait jusque-là échappé à l’exploration, reposait sur un système de gîtes aurifères. Des travaux de forage furent entrepris en 1944, et il ne fallut que quelques semaines à M. Dadson pour délimiter une zone qui allait devenir partie intégrante de la mine Giant. Cette zone fut nommée ASD en son honneur. Des travaux ultérieurs révélèrent d’autres zones ajoutant davantage à la valeur des exploitations de Frobisher.

Les connaissances géologiques et l’expérience de M. Dadson furent efficacement mises à contribution par Ventures qui comptait 180 sociétés distinctes. À titre de géologue en chef, M. Dadson aida à consolider ces sociétés qui furent éventuellement fusionnées avec Falconbridge Nickel Mines. Mais en menant à bien cette tâche énorme et complexe, M. Dadson continua ses travaux d’exploration, en particulier pour le compte de Lake Dufault Mines.

En 1958, M. Dadson recommanda l’exploration en profondeur de la propriété de Lake Dufault. Après le rejet de cette proposition en raison d’un manque de ressources, le géologue recommanda le forage de deux trous profonds. Ce programme commença en 1961, et le forage du premier trou mena à la découverte, la même année, du gisement Norbec, près de l’endroit recommandé par M. Dadson. Le gisement fut mis en exploitation en 1964 et, un peu plus tard, on effectua des forages au second endroit proposé par M. Dadson, lesquels menèrent à la découverte de la mine Millenbach en 1966. La production fut amorcée en 1971 dans la zone Dadson.