header image
Robert Dickinson: Robert Hunter and Robert Dickinson (b. 1948) intronisé en 2012

Un partenariat entre Robert Hunter et Robert Dickinson, formé il y a plus de 25 ans, a perduré en tant qu’inspiration pour la fondation de la firme Hunter Dickinson Inc. (HDI), l’un des groupes les plus respectés en Amérique du Nord en exploration minérale et en développement de mines. Avec M. Hunter dans le rôle de financier et de promoteur et M. Dickinson le porte-parole technique qui connaît le potentiel des projets, les travaux de ce duo d’entrepreneurs ont conduit à la formation de l’une des équipes à connaître le plus de succès de l’histoire minière canadienne. L’équipe HDI a pu amasser des centaines de millions de dollars pour faire avancer des projets minéraux au Canada et partout autour du monde. La liste inclut plusieurs gisements de porphyres – notamment Mount Milligan, Kemess et Prosperity en C.-B., Pebble en Alaska et Xietongmen en Chine — en plus de gisements aurifères et autres.

MM. Hunter et Dickinson ont tous deux commencé leur carrière dans leur province natale de la Colombie-Britannique. M. Hunter a été un agent d’assurances des plus performants durant 20 ans avant de se lancer dans la scène miniÈre au début des années 1980. Son premier succès a été la présidence de Breakwater Resources Inc., laquelle firme a découvert et développé la mine d’or Cannon dans l’état de Washington. Il a été l’un des premiers exécutifs miniers canadiens à accéder à des capitaux à Londres et en Europe, traçant le chemin pour d’autres par la suite; il était respecté pour sa ténacité et l’attention qu’il portait aux actionnaires.

M. Dickinson a obtenu son baccalauréat en géologie de l’Université de la Colombie-Britannique en 1972; il a par la suite obtenu une maîtrise en administration des affaires (MBA) en 1974. Il en ensuite travaillé pour des compagnies minières juniors, un niveau auquel se font de nombreuses découvertes de gisements, ce qui cadrait très bien avec ses talents et sa formation. Il a formé équipe avec Robert Hunter à la fin de 1985. Moins d’un an plus tard, les deux partenaires ont pris le contrôle de la North American Metals Corporation, laquelle avait acquis un intérêt dans le projet Golden Bear, situé dans le nord-ouest de la C.-B. En 1988, Homestake Mining a fait une soumission de 40 millions de dollars pour leur intérêt dans le projet aurifère avancé, lequel est entré en production en 1989. Par la Continental Gold Corp., MM. Hunter et Dickinson ont fait progresser le projet cuivre-or de Mount Milligan à l’étape de faisabilité avant que leur compagnie ne soit achetée par Placer Dome pour 182 millions de dollars en 1990. S’adjoignant de nouveaux partenaires HDI, ils ont découvert et mis en valeur la mine de cuivre-or Kermess par El Condor Resources, laquelle compagnie a été acquise par Royal Oak Mines en 1996. En plus d’être impliquée dans une douzaine de mines, incluant, en C.-B., la mine de cuivre Gibraltar remise en valeur, la firme HDI a fourni des services de gestion, financiers et techniques à 17 compagnies publiques détenant plus de 40 projets importants dans six continents. Parmi ceux-ci se trouve le gisement Pebble en Alaska, qui contient l’une des plus grandes ressources cuivre-or-molybdène au monde. D’autres comprennent la mine de zinc Campo Morado au Mexique, la mine d’or Burnstone en Afrique du Sud et la mine d’or Hollister au Nevada.

Les « deux Bob », surnom par lequel ils sont amicalement connus, se sont mérité le respect de leurs collègues pour leur persévérance à travers les creux de l’industrie et les défis techniques, légaux et politiques. Ils ont maintenu une forte présence en C.-B., tout en accroissant leur présence mondiale; ils ont aussi parrainé des causes telles que le Britannia Mine Museum. Ils étaient les champions du développement minéral responsable avant que cela ne devienne un mandat pour toute l’industrie. Ce sens de l’éthique, ainsi que l’excellence technique, est bien ancrée dans toute l’équipe HDI.

En 1990, MM. Hunter et Dickinson se sont partagé le prix Developer of the Year de la PDAC, ajoutant ce prix à de nombreuses distinctions individuelles en reconnaissance de leurs contributions à l’industrie et à la société.