header image
Richard W. Hutchinson (1928 - 2016) intronisé en 2006

Richard Hutchinson a apporté des contributions durables à l’exploration minière durant sa carrière de spécialiste en géologie économique et d’enseignant. Il a été l’un des premiers à reconnaître et à documenter les caractéristiques de certains gisements d’or et de métaux de base, ce qui a débouché sur des normes ou modèles dont se servent les géologues du monde entier pour les nouvelles découvertes.

M. Hutchinson est un scientifique visionnaire qui sait combler le fossé qui existe entre le milieu universitaire et le monde de l’exploration sur le terrain. Il a mis en valeur la géologie en mettant l’accent tout particulièrement sur l’économie, et a encouragé l’industrie à adopter de nouvelles idées et théories. Sur le terrain, il a contribué à tout un éventail de découvertes diversifiées, depuis les métaux de base au Nouveau-Brunswick jusqu’aux minerais de terre rare au Manitoba et au Mozambique en passant par la potasse en Saskatchewan. En salle de classe, il a encadré et inspiré toute une génération d’étudiants, dont bon nombre se sont plus tard taillés une place de choix dans l’industrie. Il a fait en sorte que leur recherche de gisements minéraux soit passionnante, stimulante et, souvent, gratifiante.

M. Hutchinson, qui est né et a grandi en Ontario, s’est vu décerner un baccalauréat en sciences de l’Université de Western Ontario en 1950, suivi d’une maîtrise en sciences en 1951 et d’un doctorat en 1954 de l’Université du Wisconsin. Après ses études, il a travaillé pour l’industrie pendant dix ans, après quoi il a enseigné pendant trois autres décennies, d’abord à l’Université de Western Ontario et plus tard à la Colorado School of Mines. Il a également travaillé à titre d’expert-conseil, ce qui a avivé encore son intérêt à l’endroit des contrôles géologiques et des origines des gisements minéraux.

Bien qu’aucun gisement minéral ne manque de capter son intérêt, M. Hutchinson est mieux connu pour sa présentation concise des principaux attributs du modèle syngénétique pour les gisements de sulfures massifs volcanogènes (SMV). Ses premiers travaux, d’abord publiés en 1965, exposaient les critères d’exploration qui, aujourd’hui, étayent la recherche de ces précieux gisements à l’échelle internationale.

M. Hutchinson s’est également fait le champion de modèles pour divers types de gisements aurifères. Ses théories ont permis de faire d’importantes découvertes au camp minier de Thompson-Bousquet au Québec, en plus d’aider à identifier le gisement de SMV du lac Izok dans les Territoires du Nord-Ouest. M. Hutchinson a en outre contribué à la reconnaissance des gisements aurifères au camp Hemlo en Ontario et mis au point des méthodes pour identifier des gisements producteurs de pegmatite comme sources de métaux de « haute technologie. »

M. Hutchinson est l’auteur ou le co-auteur de plusieurs centaines de documents publiés dans des revues universitaires et de l’industrie. Il s’est vu décerné de nombreux prix, entre autres, la médaille Barlow de l’ICM en 1970 et 1979; la médaille d’or Duncan Derry de l’Association géologique du Canada en 1983; le prix du Président sortant de la Colorado Scientific Society en 1984; la médaille d’argent de la Society of Economic Geologists en 1985; la médaille d’or du Jubilé de la Geological Society of South Africa en 1990 ainsi que la médaille d’or Penrose de la Society of Economic Geologists en 2005, pour ses travaux très inédits dans le domaine des sciences de la terre.

Conférencier infatigable, il fait preuve d’une habileté remarquable à susciter l’intérêt et la passion dans les discussions et les débats scientifiques. Ses pairs dans l’industrie soutiennent que son héritage se reflète surtout dans les succès remportés par les nombreux étudiants au sein de l’industrie, du milieu universitaire et du gouvernement qu’il a su inspirer et qu’il a encadré pendant plus de trois décennies –- « une cohorte de disciples en géologie aujourd’hui éparpillés partout dans le monde. »