header image
Alan Kulan (1921 - 1977) intronisé en 2005

Alan Kulan, à qui l’on doit la découverte de plusieurs gisements importants de plomb-zinc-argent au Yukon - dont le réputé gisement Faro - était un homme rempli de compassion et un prospecteur d’avant-garde, qui avait l’esprit d’entreprise tout en étant indépendant. Ses réalisations ont marqué d’autres initiatives, dont des consortiums de prospection et des compagnies d’exploration qui ont découvert plusieurs gisements et minéralisations d’importance et dans lesquels il a joué un rôle de premier plan. M. Kulan était un homme généreux qui a soutenu l’éducation d’autres personnes et le développement des communautés locales du Yukon.

Né à Toronto en 1921, Alan Kulan a grandi dans cette ville et à Beauséjour, au Manitoba, et s’est joint au corps de chars de l’Armée canadienne en 1939. Après la guerre, M. Kulan a juré que jamais plus il ne travaillerait pour le compte des autres, et c’est ainsi qu’il est devenu prospecteur. Il fut l’un des premiers prospecteurs à s’aventurer au Yukon, malgré qu’à l’époque beaucoup de gens, y compris la Commission géologique du Canada, étaient convaincus que le potentiel minéral du Yukon était quasiment nul. Même les dirigeants miniers étaient d’avis que la logistique serait beaucoup trop coûteuse.

En juillet 1953, M. Kulan a observé une forte concentration de rouille à proximité du ruisseau Vangorda, près de Ross River, et une prospection plus poussée a mené à la découverte d’importants gisements plombo-zincifères. Durant cette même période, il a contribué à l’éducation d’autres personnes, notamment d’Autochtones, relativement aux méthodes de prospection et d’identification des minéraux. Grâce à ses découvertes, il a aidé à développer Ross River en y établissant des bureaux permanents, un laboratoire d’analyse, un service de télévision par satellite, un service d’expédition et un hôtel, ainsi qu’un magasin général offrant une gamme complète de services. Il a aussi soutenu ceux qui avaient contribué à sa réussite en leur offrant 40 000 actions de la Prospector Airways.

En 1964, M. Kulan a aidé à créer la firme Dynasty Explorations afin de chercher des métaux communs dans la région de Vangorda. Malgré sa bonne connaissance de la région, la tâche n’était pas facile. Son ingéniosité et sa détermination lui ont toutefois permis de continuer de faire avancer les centaines de tonnes de fournitures et de matériel sur les routes et les cours d’eau difficiles à manœuvrer.

Lorsque des fonds supplémentaires ont été requis, Dynasty s’est jointe à Cyprus Mines pour former Anvil Mining qui a découvert le gisement Faro. La mine Faro a été exploitée pendant plus de 20 ans, et elle a fait du Yukon un grand fournisseur de métaux communs.

Après la mine Faro, M. Kulan créé, dirigé et géré plusieurs compagnies minières et d’exploration qui lui ont permis de démontrer son esprit d’entreprise fantastique. Il tirait toutefois sa plus grande satisfaction de l’élaboration d’une vision, du lancement d’un projet, puis de la renonciation au rôle de gestion pour poursuivre son travail de prospecteur.

Plus tard, ses réussites, quoique de nature moins économique, ont été tout aussi importantes. Durant les années 70, alors qu’il examinait des gisements de minerai de fer dans la région des rivières Blow et Rapid et du ruisseau Cross Cut, il a redécouvert un indice de lazulite. Des travaux d’exploration plus poussés lui ont permis de découvrir les meilleurs spécimens de lazulite, et au moins 15 autres minéraux, ainsi qu’un nouveau groupe de minéraux phosphatés trouvés nulle part ailleurs dans le monde. Un de ces minéraux a éventuellement été nommé kulanite. Ces découvertes, applaudies dans les domaines de l’exploitation des pierres précieuses et des minéraux, ont mené à l’établissement du programme d’exposés Alan Kulan Memorial, parrainé conjointement par l’Université de Toronto, la Chambre des mines du Yukon et la Yukon Geoscience Foundation.

À titre de prospecteur et découvreur de mines, et de directeur minier à la conscience sociale irréprochable, Alan Kulan a rayonné au-delà de son bien aimé territoire du Yukon, donnant fièrement l’exemple à l’ensemble de l’industrie minière.