header image
Thayer Lindsley (1882 - 1976) intronisé en 1989

Thayer Lindsley, le père de géants miniers comme Falconbridge, Ventures et Frobisher, a été décrit comme le plus grand découvreur de mines de tous les temps. Non seulement il créa Falconbridge, devenue l’une des plus grandes multinationales minières du monde, mais au cours de sa longue et extraordinaire carrière, il découvrit ou fut impliqué dans le développement de plusieurs autres mines célèbres comme Sherritt Gordon, Giant Yellowknife, Canadian Malartic, United Keno Hill, Lac Dufault, Opémiska Copper, Connemara (Rhodésie) et Whim Creek (Australie). Son génie géologique et inventif ont fait la bonne fortune de peut-être plus de 185 compagnies en tout.

Dans un livre sur l’exploration publié en 1966, il décrivait lui-même les qualités qui en firent un géant du monde minier:

“Pour avoir du succès dans la découverte de mines, il faut la détermination, la connaissance, la ténacité, une robuste constitution pour supporter les rigueurs des éléments, et aimer renverser les obstacles de toutes sortes. De plus, un brin d’imagination et d’enthousiasme ne fait pas de tort.”

Il avait un sens phénoménal de la géologie qui l’aida à construire un empire de propriétés minières à travers le monde.

Un de ses associés disait:

“Il fut un génie de la géologie. Il avait une faculté inouïe pour étudier une carte géologique en trois dimensions, puis de rapidement tracer au crayon rouge l’endroit où pourrait se situer un gisement probable.

“Deux de ses secrets étaient sa voracité pour la lecture, et une remarquable mémoire photographique qui lui permettait de discuter en détail de gisements peu connus, dans des endroits du monde qu’il n’avait pourtant jamais visités.”

Thayer Lindsley était né à Yokohama, au Japon, où son père, un Américain de la Nouvelle-Angleterre, était à l’emploi du Canadien Pacifique. De retour aux Etats-Unis, il obtint un diplôme en génie civil de Harvard puis vint au Canada en 1924, avec en poche une part de $30 000 d’une mine de fer de l’Oregon. C’est en 1928 que Lindsley, avec un groupe d’associés comprenant son frère Halstead, fonda Ventures Ltd., pour gérer différentes propriétés. Le 28 août de la même année, Falconbridge Nickel Mines Limited était incorporée en tant que filiale de Ventures. Sherritt Gordon Mines vit aussi le jour en 1928, issue d’un partenariat de Lindsley avec R.J. Jowsey et plusieurs de ses associés dans Ventures.

Lindsley a servi sans interruption de 1928 à 1956 comme président et directeur de Ventures et Falconbridge, égalant presque le record d’années de service de James Murdoch avec la Noranda. En 1962, Ventures fusionna avec Falconbridge et le nom de Ventures disparut de la scèce minière.

Lindsley demeura directeur de Falconbridge, jusqu’en 1967, alors qu’il accepta le titre de directeur émérite. Même à l’âge de 90 ans, quatre ans avant sa mort, il travaillait toujours sur des mines d’or en France et en Ontario, des mines d’argent en Utah et au Mexique, et bien d’autres projets. Il fut, sans doute, l’un des plus grands développeurs de mines de tous les temps.