header image
Charles E. Michener (1907 - 2004) intronisé en 1994

Une philosophie d’exploration imaginative, une solide approche académique et la persévérance résolue d’un preneur de risque, telles sont les qualités qui ont fait de Charles E. Michener un acteur important des succès de Inco Limitée dans la découverte de mines, vers les années cinquante. La South Mine à Sudbury, la mine d’or Lupin (maintenant propriété de Echo Bay), le complexe Thompson au Manitoba et la production importante d’Inco en Indonésie, tout cela peut être attribué à Michener. En termes financier, la valeur brute de ces opérations totalise la somme phénoménale de 795 millions de dollars.

Charles E. Michener naît en janvier 1907, à Red Deer (Alberta). Il obtient un baccalauréat en Sciences de l’Université de Toronto en 1931, une maîtrise en géologie de l’université Cornell en 1932 et un doctorat en géologie et génie minier, à nouveau de l’Université de Toronto, en 1940.

Inco Limitée lui offre un poste en 1935; il passe pratiquement toute sa carrière avec cette compagnie, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite en 1968 et établisse la firme de consultant Derry, Michener and Booth.

Les années passées chez Inco sont fructueuses, non seulement pour Inco, mais aussi pour les autres compagnies qui profitent des innovations technologiques de Michener. De 1940 à 1942, il contribue à la découverte de la South Mine, un gisement de nickel sulfuré, près de Copper Cliff (Ontario). De 1945 à 1950, il participe au développement du premier système électromagnétique aéroporté de Inco. Michener consacre cinq ans, de 1951 à 1956 à la découverte du gisement Duluth Gabro, un gisement de 200 millions de tonnes dont le développement est freiné à cause de questions environnementales.

Au début de la même période, on réalise des explorations aériennes dans la région de Matagami au Québec à l’aide de l’équipement de Inco, développé par l’équipe de Michener.

En 1955 et 1956, ces systèmes aéroportés jouent un rôle dans des découvertes situées à de grandes distances l’une de l’autre, telles que du nickel et du latérite en Australie et le gisement Heath Steele au Nouveau-Brunswick.

Pour la compagnie Inco elle-même, les découvertes importantes de Michener sont la ceinture de nickel Thompson au Manitoba (1950-1957) et les gisements de latérite en Indonésie (1960-1968). En fait, c’est Michener qui a fait l’acquisition des concessions de nickel en Indonésie pour Inco. Elles produisent maintenant 100 millions de livres de nickel par année.