header image
Michael J. Knuckey (b. 1936) intronisé en 2004

L’intronisation de Michael J. Knuckey au Temple de la renommée du secteur minier canadien est un hommage à son leadership dans la découverte et la mise en valeur d’au moins dix gisements minéraux, dont deux sont véritablement de catégorie mondiale. De ces gisements, huit sont devenus des mines. Il s’est fait le champion du développement de nouvelles technologies d’exploration qui sont devenues la norme dans l’industrie. Son soutien au projet Raglan, dans le nord du Québec, a généré une entente avec les Autochtones qui sert aujourd’hui de modèle et qui procure aux Nordistes des possibilités d’emploi et des débouchés commerciaux importants. M. Knuckey demeure aussi une source d’inspiration et un mentor respecté pour de nombreux spécialistes en exploration qui, eux aussi, laissent leur marque sur l’industrie.

Né à Cornwall, en Angleterre, M. Knuckey a obtenu son diplôme en géologie minière à la Royal School of Mines de Londres, et il est venu s’installer au Canada en 1957. Il a travaillé au Nouveau-Bruswick, à Elliot Lake, en Ontario, de même qu’au Québec où il est devenu directeur de la mine Coniagas. Il s’est ensuite joint à Falconbridge en qualité de géologue en chef aux mines La Luz, au Nicaragua.

Après une année d’études supérieures au Royaume-Uni, il s’est joint aux exploitations de Falconbridge à Timmins, au début des années 1970, devenant par la suite géologue en chef de Falconbridge Copper. En 1982, il a été nommé vice-président de l’exploration. En 1986, il s’est joint à Falconbridge Limitée à titre de vice-président de l’exploration. En 1995, alors que Falconbridge et Noranda approchaient de la fusion, il a été nommé président et chef de la direction de Mines et Exploration Noranda inc. Deux ans plus tard, après la réorganisation des exploitations d’extraction et de fusion de Noranda, il est devenu vice-président directeur de l’exploration et de la mise en valeur des projets miniers.

Durant ses 45 ans au sein de l’industrie, M. Knuckey a pris part à la découverte et à la mise en valeur de nombreux gisements. Le gisement Collahuasi, au Chili, fut une découverte qualifiée d’« éléphantesque ». Sept autres découvertes ont donné naissance à des mines : Corbet, Ansil, Winston Lake, Samatosum, Thayer Lindsley, les nouvelles zones de Raglan et Ujina. D’autres découvertes pourraient très bien être mises en production à l’avenir.

M. Knuckey a toujours enseigné à ses équipes la nécessité de compiler avec rigueur toutes les données géologiques, en particulier les données de forage exploratoire, et de préparer des références des plans de niveau à partir desquels ont peut extraire des données longitudinales et des coupes transversales. Cette méthode d’approche a mené à sa première nouvelle découverte, soit le gisement Corbet, en 1974.

La pensée stratégique et les compétences de M. Knuckey en gestion ont permis aux équipes de l’exploration, du développement des affaires et des projets de Noranda de s’allier et de participer au projet Antamina, au Pérou. L’échec de sa première proposition ne l’a pas découragé du tout. Il a défendu les intérêts de Noranda auprès des conseils et comités d’administration. Sa persévérance, et parfois ses interventions franches, ont amené Antamina à adopter des politiques qui en ont fait un chef de file primé, au Pérou, en ce qui a trait à sa responsabilité sociale.

Plusieurs nouvelles technologies sont devenues la norme dans le secteur de l’exploration grâce au soutien que leur a prêté M. Knuckey, et à l’appui financier qu’il leur a fourni pour mettre les nouvelles idées au banc d’essai. La lithogéochimie et les levés électromagnétiques de géophysique par sondages ont mené à la découverte du gisement Ansil – à un mille de profondeur – et du gisement de Winston Lake. Les levés mégatélémétriques aéroportés et les levés sismiques tridimensionnels ont contribué à la découverte des gisements Perseverence, au Québec, et Half Mile Deep, au Nouveau-Brunswick. M. Knuckey continue de s’intéresser à la nouvelle technologie en participant aux activités de l’Organisation de recherche de l’industrie minière canadienne, qu’il préside depuis de nombreuses années.

Tenu en haute estime par ses collègues, Mike Knuckey est un des plus grands spécialistes en exploration et découvreurs de mines de notre époque. Il a la capacité de reconnaître le potentiel des propriétés et des gens. Il est un modèle de comportement et un excellent communicateur qui parvient à expliquer ce qu’il fait et pourquoi il le fait en termes clairs, compris de tous. On dit qu’il a aussi la capacité de poser la question qui ne vous aurait jamais effleuré l’esprit!