header image
Walter J. Riva (1922 - 2010) intronisé en 2004

Walter J. Riva est né en 1922 à Canmore, en Alberta – au pays du charbon. Il est devenu un leader inégalé de l’industrie houillère canadienne, y apportant une contribution exceptionnelle ainsi qu’aux collectivités qui en tirent leur subsistance.

Après avoir servi auprès de l’Aviation royale du Canada durant la Seconde Guerre mondiale, M. Riva a entrepris sa carrière dans le secteur du charbon comme ouvrier aux mines Canmore, tout en étudiant en génie minier à la University of Alberta. Il a obtenu son diplôme en 1949 et s’est joint à Canmore à temps plein, pour éventuellement en devenir vice-président directeur et chef de la direction. Il est ensuite passé auprès de Denison Mines, puis de Kaiser Resources, d’abord à titre de vice-président de l’extraction du charbon, à Sparwood (C.-B.), puis en qualité de président de la division du charbon – il fut le premier Canadien à occuper ces postes. Lorsque Kaiser fut achetée par la British Columbia Resources Investment Corporation, en 1980, M. Riva en devint le président et chef de la direction, puis le président du conseil d’administration et chef de la direction. En 1983, il s’est retiré de ses fonctions de direction pour siéger à titre de vice-président du conseil d’administration de Westar Mining, puis de président du conseil d’administration de B.C. Resources, un poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite en 1986.

Au cours de son illustre carrière, M. Riva a guidé adroitement la transformation de l’industrie houillère de l’Ouest canadien : d’entreprise provinciale en difficulté qu’elle était, il en a fait une industrie de l’énergie dynamique, concurrentielle dans les marchés internationaux.

M. Riva a été un véritable pionnier, ouvrant la voie à de nouvelles technologies et procédures minières, développant de nouveaux marchés, contribuant à la gouvernance de l’industrie et faisant preuve d’une empathie sincère à l’égard de tous ceux qui travaillaient avec lui.

M. Riva a été le premier à vendre le charbon canadien aux marchés d’Asie. Canmore Mines fut la première compagnie canadienne à percer de nouveaux marchés au Japon et en Corée.

Il était chef de l’exploitation de la première compagnie à restaurer et remettre en végétation efficacement des sites miniers dans l’Ouest canadien. Les aires récréatives créées à cette époque sont hautement appréciées aujourd’hui.

C’est lui qui a amené l’abattage mécanique à Canmore, utilisant des haveuses continues et des camions-navettes pour accroître la productivité et la sécurité du site.

Il a travaillé en collaboration étroite avec le CANMET, le centre de recherche minière du fédéral, pour élaborer un procédé de cokéfaction particulier pour desservir un créneau haut de gamme dans le secteur des fournaises électriques.

Il a coordonné l’arrivée des hydrocyclones pour la séparation du charbon fin des terrains houillers des Rocheuses.

Au début des années 1970, Kaiser Resources a développé l’exploitation hydraulique du charbon la plus vaste et la plus efficace au monde.

Tout au long de sa carrière, M. Riva a empreint les milieux qu’il dirigeait de sa propre méthode de gestion. Homme discret et sincère, à l’éthique irréprochable, il savait comprendre les gens, suscitant à la fois l’affection et le respect profond de son personnel et de ses collègues.

M. Riva était d’avis que la gestion d’une compagnie minière nécessitait de jouer un rôle prépondérant au sein de la collectivité, chose qu’il s’employait à faire couramment.

Il a largement contribué à sa profession. M. Riva compte au nombre des membres fondateurs de L’Association charbonnière canadienne, dont il a d’ailleurs été président. Il a été très actif au sein de l’ICM qu’il a présidé en 1984-1985 et dont il a reçu le Prix de l’industrie du charbon en 1991. Il est cofondateur de la Canadian Carbonization Research Association qui a joué un rôle déterminant dans la promotion du charbon cokéfiable du Canada auprès des marchés du Japon et d’autres marchés de l’exportation, et soutenu l’arrivée du charbon de l’Ouest dans l’industrie sidérurgique du Centre du Canada et, plus tard, dans le marché américain.

Durant toute sa carrière dans l’industrie houillère de l’Ouest canadien, Walter Riva a toujours démontré une capacité inouïe de cerner des stratégies corporatives et techniques qui ont eu un impact profond sur cette industrie où rien n’est jamais facile. M. Riva a été un leader à la vision prospective tant pour trouver de nouveaux marchés de remplacement que pour évaluer des améliorations techniques et contribuer au bien-être des petites collectivités dépendant des ressources.