header image
Paul Penna (1922 - 1996) intronisé en 1996

Paul Penna a été un constructeur de mines prospère et le fondateur d’une société importante qui continuera certainement de progresser sur la voie du succès. À titre de président et chef de la direction d’Agnico Eagle Mines, il a fait de sa modeste entreprise une grande société. Tandis que les chercheurs de mines tournent de plus en plus leur attention vers les terres étrangères où trouver fortune, Paul Penna a décidé de demeurer près de chez lui, en terre de connaissance : en Ontario et au Québec. Aujourd’hui, Agnico Eagle est un des exploitants de gisements aurifères les plus actifs au Canada.

M. Penna est né dans le secteur ouest de Toronto. Il a eu son premier contact avec l’industrie minière en 1943, alors qu’il occupait un poste de stagiaire dans une petite maison de courtage. Il a travaillé pendant près de dix ans à titre de vendeur d’actions cotées en cents, avant de tenter pour la première fois de réunir des fonds pour financer une entreprise minière. Mais sa réussite n’est véritablement venue qu’en 1962, lorsqu’il a pris en charge la société Agnico, un producteur d’argent de la région de Cobalt, qui avait peine à arriver, possédait moins de 1 000 $ de liquidité et dont les actions se vendaient 30 cents. Au fil des 25 années suivantes, Agnico a produit près de 30 millions d’onces d’argent, construit une usine d’affinage, et réinvesti dans l’exploration des sièges miniers de Cobalt et de Gowganda.

Lorsque le faible prix de l’argent a entraîné la fermeture temporaire des exploitations de Cobalt, M. Penna a pris en charge Dumagami Mines, une mine d’or à ciel ouvert de faible teneur, au Québec, qui était en péril et dont les réserves étaient limitées. Croyant fermement aux axiomes miniers selon lesquels le meilleur endroit où chercher le minerai est près d’un gisement connu, et d’après lesquels les mines ne sont pas trouvées, mais bien créées, M. Penna a formé une équipe technique qui a transformé cette exploitation, aujourd’hui connue sous le nom de LaRonde.

LaRonde demeure l’actif le plus attrayant d’Agnico Eagle, et de nos jours, il s’agit d’une mine en pleine expansion, enregistrant une augmentation de la productivité et une baisse des coûts de production. Elle a produit 144 584 onces d’or en 1994, et ses décaissements d’exploitation ont diminué de 50 $ US l’once, passant à 175 $ US, ce qui reflète un gain dans la production de cuivre récupéré comme sous produit. Un programme intensif d’exploration continue en surface et en profondeur a, depuis, révélé sept nouveaux gisements distincts qui seront bientôt entièrement aménagés. On creuse actuellement trois puits distincts à LaRonde ont été creusé, y compris un nouveau puits d’exploitation à une profondeur de 7 200 pieds. Grâce à deux autres nouveaux puits creusés à proximité, sur les sites de Vezza et Goldex, Agnico Eagle a entrepris ce que beaucoup estiment être le programme d’aménagement souterrain le plus intensif au Canada, de nos jours.

Sur le plan de l’exploration, Agnico Eagle finance une filiale, Contact Mines de Sudbury, qui a fait une découverte aurifère déterminante, récemment, dans la région de Kirkland Lake Larder Lake, en Ontario. Un programme de forage important a motivé la décision de forer un puits à une profondeur de 3 000 pieds pour explorer davantage la découverte. Ce programme est l’aboutissement de 20 années de recherches dans la région de Kirkland Lake Larder Lake, où le groupe Agnico Eagle a investi plus de 10 millions de dollars dans des activités d’exploration fondamentales.

M. Penna est passé de promoteur de titres cotés en cents à financier minier prospère à force de travail acharné et de grande persévérance, et grâce à un talent particulier pour ce qui est de recruter et de motiver des employés de premier ordre dans les domaines de l’exploration et de l’exploitation. M. Penna a été nommé “Homme de l’année” par The Northern Miner en 1985, et il a été le premier récipiendaire du Prix des entrepreneurs, attribué par L’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs.