header image
Joseph Burr Tyrrell (1858 - 1957) intronisé en 1997

Joseph Tyrrell a été décrit comme le doyen des mineurs canadiens, le doyen de l’industrie minière, l’homme qui a conquis le Nord canadien, le plus grand géologue au Canada, et le dernier des grands explorateurs cartographes et le premier des découvreurs et technologues modernes de minéraux. Sa vie a été marquée à la fois par les aventures mouvementées du XIXe siècle et les développements industriels du XXe siècle.

M. Tyrrell est né le 1er novembre 1858, à Weston, en Ontario. Alors qu’il était enfant, il a contracté la scarlatine qui a endommagé son ouïe. Il a étudié à l’école secondaire de Weston et au Upper Canada College, et il a obtenu son diplôme en arts à l’Université de Toronto en 1881. Son médecin lui ayant recommandé de travailler en plein air, il s’est donc trouvé un poste auprès de la Commission géologique du Canada (CGC).

Au printemps de 1883, M. Tyrrell a entrepris au nom de la CGC sa première expédition dans des régions inexploitées de l’ouest. En 1884, il a entrepris de mener sa propre expédition, parcourant 116 500 kilomètres carrés de l’Alberta, dans une région maintenant désignée comme les bad lands. Le 9 juin, dans la vallée de Red Deer, il a d’abord découvert des ossements de dinosaures. Le 12 juin, il a fait la découverte de gisements de charbons qui ont plus tard permis de faire de l’extraction charbonnière une industrie importante dans la région de Drumheller.

Durant l’été 1893, il est parti en expédition dans les terres arctiques, du lac Athabaska à la baie d’Hudson, en passant par le nord du Manitoba jusqu’à Winnipeg, pour ensuite revenir au bercail. Il s’agit d’une expédition remarquable, car son équipe a voyagé en canot, en traîneau tiré par des chiens et en raquettes, parcourant 5 150 km, dont 2 655 n’avaient jamais fait l’objet de levés. Il est retourné dans les terres arctiques l’été suivant, et il en a rapporté des cartes exactes et remplies de renseignements sur cette région du Canada jusque là inconnue.

M. Tyrrell a aussi dirigé une équipe d’explorateurs au Manitoba, à propos de laquelle expédition il a écrit : « Les roches se sont révélées plutôt intéressantes. » De fait, elles faisaient partie des formations de l’Huronien qui alimentent encore aujourd’hui les industries minières de Thompson et de Flin Flon. En 1897, il a présenté un rapport sur sa théorie de la glaciation à une rencontre de la British Association for the Advancement of Science. Longtemps débattue avant d’être acceptée universellement, sa théorie a permis d’élargir les connaissances du secteur relativement à l’évolution préhistorique du continent.

M. Tyrrell a démissionné de son poste à la CGC en 1898 pour partir en quête d’or au Yukon. En 1907, il a créé une firme d’experts conseils à Toronto, identifiant la mine Hollinger de Noah Timmins comme un bon investissement pour son premier client. En 1920, il est devenu membre du Conseil d’administration de la mine d’or Lake Shore de Harry Oakes.

En 1924, M. Tyrrell a entendu dire que Beaver Consolidated Mining ne détenait pas suffisamment de fonds pour forer en vue de trouver de nouvelles sources de minerais pour remplacer le gisement qui s’épuisait à sa mine d’or de Kirkland Lake. Persuadé que le minerai d’une mine voisine se prolongeait, en profondeur, jusque dans la concession de Kirkland Lake, il décida d’investir des fonds personnels afin de financer le programme de forage. Cette initiative fut récompensée, car la mine est restée ouverte jusqu’en 1960, produisant plus de 39 millions de dollars d’or.

Outre son travail d’explorateur, de cartographe, de géologue et de conseiller minier, M. Tyrrell a publié un grand nombre d’articles sur des sujets de nature géologique, minière et historique. Son épouse, Mary Edith, a fondé la Women’s Association of the Mining Industry of Canada, dont elle est devenue la première présidente en 1921. Cet organisme, qui offre des bourses d’études aux étudiants en sciences de la Terre et soutient d’autres causes importantes pour l’industrie minière, a célébré récemment son 75e anniversaire.