Pendant plus d'un demi-siècle, Edward Thompson a contribué au progrès et au prestige de l'industrie minière canadienne en tant qu'explorateur, promoteur minier, bâtisseur d'entreprises et fervent défenseur des causes et des associations de l'industrie. Il a contribué à la croissance de Teck Resources et de Lacana Mining (absorbée depuis par Barrick Gold) et a siégé au conseil d'administration de 50 petites sociétés. Ces dernières années, il a contribué au développement d'une mine de fer au Québec et s'est fait le champion des découvertes dans le "cercle de feu" de l'Ontario. Il a également joué un rôle de premier plan dans l'expansion de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (PDAC), qui est devenue une institution respectée dans le monde entier, et a été l'un des membres fondateurs du Temple de la renommée de l'industrie minière canadienne.

Né à Utterson, en Ontario, M. Thompson a obtenu un diplôme d'ingénieur géologue à l'université de Toronto en 1959 et une maîtrise en géologie économique en 1960. Il a ensuite rejoint le Keevil Mining Group, où il a participé à l'utilisation précoce des levés géophysiques et géochimiques et des ordinateurs pour évaluer les projets miniers. Il a passé dix années fructueuses à explorer et à acquérir des projets qui ont ensuite été intégrés à Teck, tels que Highmont dans la Highland Valley en Colombie-Britannique, la mine de cuivre Tribag en Ontario et la mine Niobec au Québec.

Les années de M. Thompson chez Lacana n'ont pas été moins fructueuses, puisqu'une douzaine de mines ont finalement été mises en production, dont six mines au Mexique et les mines Pinson, Dee, Preble, Marigold, Relief Canyon et Santa Fe au Nevada. Il a fait partie de l'équipe qui a mis en œuvre la lixiviation en tas, une innovation qui a permis d'exploiter des gisements d'or à faible teneur qui n'étaient pas rentables auparavant. Lacana a été rachetée par Corona, qui a ensuite été intégrée à Barrick par le biais de fusions ultérieures. En 1986, David Peterson, alors premier ministre, choisit Thompson pour présider un comité sur l'état de l'industrie minérale en Ontario et pour faire des recommandations en vue de son amélioration.

M. Thompson a été conseiller auprès de First Exploration Funds, un fonds d'actions accréditives qui a levé plus de 100 millions de dollars pour l'exploration canadienne dans les années 1980. Il a été un membre précieux du conseil d'administration de dizaines de petites entreprises, dont Granduc Mines, qui a participé à la découverte de gisements d'or à haute teneur au lac Brucejack, en Colombie-Britannique, au milieu des années 1980. Le projet a récemment été mis en production par Pretium Resources. M. Thompson est entré au conseil d'administration de Freewest Resources en 1981 et a ensuite participé au développement de la mine d'or Harker Holloway en Ontario. En 2009, Freewest a fait une découverte de chromite dans la région du "Cercle de feu", dans le nord de l'Ontario, et est rapidement devenue une cible de rachat. Après une bataille de six mois habilement gérée par Thompson, Cliff Natural Resources a battu son rival Noront Resources et a acquis la découverte de Freewest pour 239 millions de dollars en 2010.

M. Thompson a également géré et maintenu en vie Consolidated Thompson Lundmark Gold Mines pendant 15 ans, tout en finançant et en développant une mine de minerai de fer au Québec. La mine du lac Bloom est entrée en production en 2009 et a été rachetée par Cliffs Canada pour 4,9 milliards de dollars en 2011.

En tant que membre du conseil d'administration et ancien président, M. Thompson a contribué au succès de l'ACPE, de son congrès et de ses programmes de remise de prix, ainsi que de l'initiative d'éducation des jeunes " Mining Matters " de l'ACPE. Il a également soutenu de nombreuses œuvres de bienfaisance, notamment l'hôpital Princess Margaret et la Croix-Rouge canadienne.

DÉCOUVRIR

Graham Farquharson s'est forgé une réputation d'homme d'État de l'industrie minière canadienne en faisant preuve d'intégrité, d'équité et d'excellence technique tout au long de sa carrière au sein de Strathcona Mineral Services Limited, une société de conseil qu'il a créée avec deux partenaires en 1974.

En savoir plus