Pendant près de trois décennies, des années 1970 et 1980 jusqu'à sa mort en 1995, Robert Hallbauer a été reconnu par l'industrie, le gouvernement et les syndicats comme un géant en termes de présence et d'influence sur l'industrie minière en Colombie-Britannique. Il en est venu à personnifier l'industrie, à la symboliser, non pas par sa conception, mais par la force de son caractère, son intégrité et ses réalisations techniques.

Hallbauer était un bâtisseur dans l'âme, surtout connu pour avoir développé une série de mines qui ont conduit à une nouvelle période de croissance pour les sociétés associées Teck et Cominco.

Né en 1930 dans une famille de pionniers de West Kootenay, Hallbauer obtient en 1954 un B.A.Sc. en génie minier à l'université de la Colombie-Britannique. Il entre chez Placer Development comme mineur de fond à la mine Emerald de Salmo, et progresse rapidement dans l'organisation, jusqu'au poste de directeur de la mine de cuivre Craigmont à Merritt.

En 1968, Hallbauer a rejoint Teck en tant que vice-président de l'exploitation minière. Au cours des douze années suivantes, il a dirigé la construction et l'exploitation de nombreuses mines. En 1975, la mine de zinc de Terre-Neuve, à Daniel's Harbour, entre en production dans les délais et selon le budget. L'année suivante, la production démarre à la mine Niobec au Québec. Hallbauer est le premier cadre supérieur de Teck à reconnaître le potentiel de la mine Afton, près de Kamloops (C.-B.). Il incite Teck à "s'y mettre", même si certains pensent que la teneur en cuivre natif de la mine Afton pourrait poser des problèmes. Afton s'est avérée être une grande réussite après sa mise en production en 1978.

En 1981, la mine de cuivre et de molybdène Highmont est entrée en activité en Colombie-Britannique. Les actifs de l'usine ont ensuite été fusionnés dans le complexe Highland Valley Copper, qui est aujourd'hui la deuxième plus grande installation de concentration de cuivre au monde. Hallbauer a également participé au projet Northeast Coal, qui a effectué sa première expédition au Japon au début de l'année 1984. Et sous la direction de Hallbauer, la mine d'or David Bell à Hemlo (Ontario) a été ouverte dans les délais et a coulé son premier or en mai 1985.

Homme de vision, Hallbauer a joué un rôle clé dans l'évolution de Teck, qui est passé d'un producteur modeste à l'une des plus grandes sociétés minières du monde. Il a également contribué à la reconstruction de Cominco après qu'un consortium dirigé par Teck a pris le contrôle de la société criblée de dettes en 1986. La décision prise en 1987 de développer la mine de zinc et de plomb Red Dog en Alaska, assurant ainsi l'avenir de Cominco et de sa fonderie de Trail, est un autre des projets de M. Hallbauer. Plus récemment, il a supervisé la construction de la mine d'or Snip en Colombie-Britannique et de la mine de cuivre Quebrada Blanca au Chili. Il a également modernisé le complexe de fonderie de Trail et accéléré la mise en exploitation du gisement de zinc de Kudz Ze Kayah, une découverte de la Cominco en cours de préparation au Yukon.

Pour ses nombreuses réalisations, M. Hallbauer a été l'un des deux lauréats du prix "Homme de l'année" décerné par The Northern Miner en 1982. En 1992, il a reçu la médaille Inco du CIM.

M. Hallbauer était un porte-parole exceptionnel de l'industrie minière, ayant été pendant de nombreuses années directeur de la Mining Association of B.C. et de la Coal Association. Il était un leader de l'industrie, avec une réputation bien méritée de défenseur déterminé des intérêts miniers dans les forums publics et privés.

DÉCOUVRIR

James Gill s'est assuré une place dans l'histoire de l'exploitation minière grâce au succès exceptionnel et à la pérennité des ressources Aur.

En savoir plus