Au cours d'une carrière de 39 ans chez Placer Dome et son prédécesseur Placer Development, Sandy Laird a participé directement à la transformation d'au moins 15 projets miniers en mines rentables. Il a joué un rôle moteur dans le groupe de développement de projets de la société, qu'il a dirigé de 1988 à 1995, et a ensuite été responsable des filiales d'exploitation et de développement de Placer Dome dans le monde entier. Nombre de ces mines étaient de grande taille, techniquement complexes et situées dans des juridictions difficiles. Laird a acquis la réputation de surmonter les obstacles et de mener à bien les projets en respectant des normes techniques, sociales et environnementales élevées. Il a su développer l'esprit d'équipe et a joué un rôle clé dans la croissance de Placer, qui est devenue l'une des plus grandes sociétés minières au monde avant d'être rachetée par Barrick Gold en 2006.

Né à Invermere, en Colombie-Britannique, Laird a passé plusieurs étés comme mineur de fond et assistant géologue avant d'obtenir un diplôme d'ingénieur minier de l'université de Colombie-Britannique en 1957. Il rejoint Placer en 1960 et occupe différents postes à la mine de Craigmont, près de Merritt, en Colombie-Britannique. Placer était alors considéré comme un terrain de formation privilégié pour les jeunes ingénieurs, et les responsabilités de Laird se sont accrues au fur et à mesure qu'il gravissait les échelons, jusqu'à ce qu'il soit muté à Endako en tant que directeur de la mine à ciel ouvert en 1964. De 1968 à 1971, il est directeur résident pendant la construction et le démarrage de la mine de Marcopper aux Philippines. Au cours des dix années suivantes, Laird occupe des postes de direction à Vancouver et à San Francisco, et construit et gère la mine McDermitt au Nevada. En 1981, il est muté à Sydney, en Australie, où il est responsable de l'étude de faisabilité révisée et de la construction ultérieure du projet aurifère Kidston, dans le Queensland. Kidston a bénéficié de techniques de construction innovantes et d'une ingénierie solide, et est devenu le plus grand producteur d'or d'Australie au cours de sa première année civile.

Laird est revenu à Vancouver en 1985 en tant que directeur de la conception et de la construction. Au cours de cette période, il est responsable de l'évaluation et du développement de la mine de Misima sur l'île de Misima en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG). L'emplacement de ce projet a également nécessité des concepts novateurs, notamment le dépôt sûr de résidus dans une profonde dépression au fond de l'océan.

En 1988, Laird est devenu vice-président chargé du développement des projets, avec la responsabilité immédiate du projet Porgera, situé dans les hautes terres reculées de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Porgera était considéré comme l'un des projets les plus ambitieux de l'époque. Laird a travaillé en étroite collaboration avec l'équipe d'exploration pour trouver des cibles à haute teneur qui rendaient le projet viable et a également trouvé des solutions innovantes à une série de problèmes logistiques et d'ingénierie. Porgera a produit 20 millions d'onces d'or entre 1990 et 2017, et continue de fonctionner avec deux millions d'onces de réserves prouvées et probables.

Au cours de son mandat chez Placer, Laird a transformé d'autres projets notables en mines, notamment Big Bell et Granny Smith en Australie, ainsi que Zaldivar et La Coipa au Chili. Il a été l'un des premiers à prôner la responsabilité sociale des entreprises afin que les populations locales et autochtones bénéficient des activités minières et connexes. Il a été un consultant respecté, un administrateur et un conseiller d'entreprise, ainsi qu'un professeur auxiliaire à l'UBC. Il est ancien président (1997-1998) et membre à vie du CIM.

DÉCOUVRIR

À l'instar d'un autre grand découvreur de mines canadien, Gilbert LaBine (aujourd'hui également inscrit au Panthéon des mines canadiennes), Franc R. Joubin s'est également fait un nom et une réputation durable dans le domaine de l'uranium. En effet, c'est lui qui a découvert le vaste champ d'uranium de la région de Blind River, dans le nord de l'Ontario, qui est aujourd'hui le site des principales exploitations des mineurs d'uranium Denison Mines et Rio Algom à Elliot Lake.

En savoir plus