Les réalisations professionnelles de Douglas Silver reflètent les liens étroits entre les communautés minières canadienne et américaine et les avantages mutuels d'une meilleure exposition à de nouveaux concepts et à des opportunités génératrices de richesses. M. Silver s'est fait connaître au début des années 1990 en tant que président et propriétaire de Balfour Holdings, qui est devenue une société de conseil de premier plan en matière d'économie minérale et de gestion. Sa formation en géologie économique (il a notamment participé à une importante découverte de molybdène) et son expertise rare en matière d'évaluation minière ont fait de lui un consultant et un orateur recherché lors de conférences sur l'exploitation minière et l'investissement de part et d'autre de la frontière. M. Silver a également lancé le Denver Gold Group (DGG), l'un des principaux forums d'investissement au monde pour les producteurs d'or, qui compte un contingent dominant de sociétés cotées en bourse au Canada. Il a apporté de nombreuses autres contributions à l'industrie minière canadienne, notamment dans le secteur des redevances minières et du streaming. En 2005, il a lancé International Royalty Corporation (IRC), dont le chiffre d'affaires est passé de 400 000 USD à 50 millions USD en 2007, avant de vendre la société pour 749 millions USD en 2010. M. Silver a ensuite rejoint la société de capital-investissement Orion Resource Partners et a constitué un autre grand portefeuille de redevances qui a finalement été vendu pour 1,1 milliard de dollars à la société canadienne Osisko Gold Royalties, et a participé à des centaines de millions de dollars d'investissements miniers au Canada.

M. Silver a grandi dans le New Jersey et a obtenu une maîtrise en géologie économique à l'université de l'Arizona. Il a créé en 1987 la société Balfour Holdings, basée dans le Colorado, et a rapidement constitué plusieurs bases de données complètes sur les questions minières. Il a mis au point de nouvelles techniques d'évaluation pour un large éventail de mines, de gisements minéraux et de projets d'exploration. Son expertise pionnière en matière d'évaluation a permis d'améliorer le processus de diligence raisonnable, de fixer les valeurs de marché et, en fin de compte, de contribuer à l'élaboration de normes d'évaluation du secteur, telles que le code CIMVAL.

M. Silver est un auteur et un conférencier prolifique, qui a donné plus de 130 présentations, dont des dizaines de discours liminaires lors d'événements industriels tels que les conférences de l'ACPE et de l'ICM. Il a également soutenu l'industrie minière canadienne par l'intermédiaire du DGG, qu'il a conçu et fondé pour présenter les sociétés aurifères aux investisseurs institutionnels. Le DGG a longtemps été dominé par les sociétés cotées en bourse au Canada, et sa conférence annuelle reste aujourd'hui l'un des principaux forums mondiaux de discussion sur l'investissement dans l'or.

Dès le début de sa carrière, M. Silver a reconnu la valeur en aval des investissements dans les redevances et a choisi le Canada pour réaliser son rêve de créer non pas un, mais deux portefeuilles de redevances exceptionnels. Il a cofondé l'IRC en tant qu'entité privée en 2003, avec seulement une petite redevance du projet aurifère Hemlo, puis a levé 190 millions de dollars pour développer le portefeuille. En 2005, IRC a été la plus grande introduction en bourse d'une société minière à la Bourse de Toronto. M. Silver et son équipe ont transformé IRC en une société de 749 millions de dollars en l'espace de sept ans, en acquérant 86 redevances, dont une redevance nette de fonderie sur le gigantesque projet de nickel Voisey's Bay, au Labrador, qui constitue l'actif phare d'IRC.

Après avoir vendu IRC à Royal Gold pour une prime de 60 % en 2010, M. Silver a rejoint la société privée Orion Resource Partners et s'est concentré sur la constitution de son deuxième portefeuille de redevances. Ce portefeuille comprenait un flux de diamants provenant de Stornoway Diamonds - une première au Canada - et plus d'une douzaine de redevances provenant de projets dans cinq provinces canadiennes. Le portefeuille a finalement été vendu en 2017 à Osisko Gold Royalties pour 1,1 milliard de dollars, ce qui a fait d'Osisko la troisième plus grande société de redevances au Canada.

M. Silver a reçu de nombreux prix pour ses nombreuses réalisations, notamment de la part de la Society of Mining Engineering, Metallurgy and Exploration (SME), et a également été intronisé en 2018 au National Mining Hall of Fame (temple de la renommée du secteur minier) des États-Unis.

DÉCOUVRIR

Pendant plus d'un demi-siècle, Edward Thompson a contribué au progrès et au prestige de l'industrie minière canadienne en tant qu'explorateur, promoteur minier, bâtisseur d'entreprises et partisan dévoué des causes et des associations de l'industrie.

En savoir plus