Le succès remarquable et la longévité d'Agnico Eagle Mines doivent beaucoup à Eberhard ("Ebe") Scherkus, un géologue et ingénieur professionnel aux multiples facettes et au palmarès impressionnant. Il a rejoint la société en tant que chef de projet en 1985, est devenu directeur de l'exploitation en 1998 et a été président et directeur de l'exploitation de 2005 à 2012, date à laquelle il a pris sa retraite. Au cours de cette période, il a transformé Agnico Eagle, qui était une société régionale exploitant une seule mine, en un producteur d'or mondial très performant, possédant neuf mines au Canada, en Finlande et au Mexique. Il s'est également forgé une réputation de mentor généreux, de leader industriel respectueux de l'environnement et de bâtisseur de ponts avec les peuples autochtones et d'autres parties prenantes au Canada et à l'étranger.

Né en Allemagne, M. Scherkus est arrivé au Canada alors qu'il était enfant et a grandi à Val-d'Or, au Québec. Il a obtenu une licence en géologie à l'université McGill en 1975 et a travaillé pour plusieurs sociétés avant de rejoindre Agnico Eagle. La société était alors dirigée par le légendaire fondateur Paul Penna, qui avait besoin d'une équipe technique pour redresser une mine à ciel ouvert en difficulté, à faible teneur et aux réserves limitées. M. Scherkus a accepté ce défi de taille, a transformé LaRonde en une mine productive et l'a ensuite agrandie au moins quatre fois. Le puits Penna de LaRonde, d'une profondeur de 2,2 kilomètres, est le puits à ascenseur unique le plus profond des Amériques. En 2017, la mine phare avait produit cinq millions d'onces d'or, avec 2,6 millions d'onces supplémentaires en réserves prouvées et probables.

Scherkus a développé avec succès les mines d'or Goldex et Lapa situées à proximité, ainsi que le projet aurifère Meadowbank au Nunavut, qu'Agnico Eagle avait acquis en 2007. Meadowbank était la première mine arctique d'Agnico Eagle, dont les principales difficultés étaient l'éloignement et les conditions météorologiques difficiles. Un accord sur les répercussions et les avantages a été signé avec l'association des Inuits de Kivalliq afin de garantir l'emploi et les opportunités commerciales. Meadowbank a coulé son premier or en 2010 et a produit deux millions d'onces d'or en 2015, et près de 250 000 onces en 2018. Plus récemment, Agnico Eagle a ouvert la mine d'or Meliadine afin d'étendre sa présence au Nunavut.

Une autre phase de la croissance d'Agnico Eagle s'est déroulée à l'extérieur du Canada, où le défi consistait à s'adapter à de nouvelles cultures tout en promouvant les politiques de l'entreprise en matière de développement minier responsable. La mine Kittila en Finlande et la mine Pinos Altos au Mexique ont toutes deux coulé leur premier or en 2009. Scherkus a fait preuve d'un leadership fort au cours de cette période de croissance en mettant en place des équipes professionnelles hautement qualifiées pour chaque opération. Le nombre d'employés est passé d'environ 400 personnes dans les projets canadiens en 1985 à 5 700 personnes dans les mines et les projets à travers le monde lorsqu'il a pris sa retraite. Depuis lors, M. Scherkus a continué à contribuer à l'industrie minière en siégeant au conseil d'administration de nombreuses sociétés et d'associations industrielles.

M. Scherkus a reçu de nombreux prix et distinctions pour ses réalisations, notamment le prix Viola McMillan de l'ACPE en 2000 et la médaille Selwyn G. Blaylock de l'ICM en 2005. Il a été co-lauréat du prix "Personne de l'année" décerné par The Northern Miner en 2007 et lauréat du prix Mike Hine décerné par le Nunavut Mining Symposium en 2011. Avant d'être nommé

au Cercle des gouverneurs de l'Association minière du Québec en 2014, M. Scherkus a été président de l'association en 1994.

DÉCOUVRIR

Les réalisations de John Bradfield sont si diverses qu'il peut être considéré comme un entraîneur qui a construit une équipe gagnante capable de réaliser d'excellentes performances sur plus d'un type de terrain de jeu.

En savoir plus