Edgar A. Scholz a été l'un des pionniers de l'application des méthodes d'exploitation à ciel ouvert à grande échelle aux gisements de cuivre, de molybdène et d'or à faible teneur. Sa connaissance de la géologie des gisements minéraux, de la technologie minière et de l'économie minérale, alliée à son sens des affaires et à son instinct d'entrepreneur, lui ont conféré une capacité rare à reconnaître le potentiel des gisements à faible teneur, à en négocier l'acquisition et à en superviser l'évaluation. En conséquence, son expertise et son enthousiasme ont grandement contribué au succès de Placer Development Limited (aujourd'hui Placer Dome) dans le domaine de l'exploitation minière en vrac à faible coût dans le monde entier.

Scholz était un homme aux convictions fortes et indépendantes, dont l'une des plus fortes était sa conviction inébranlable, même dans les années 1950, que le prix de l'or finirait par augmenter de façon spectaculaire. Son endoctrinement du personnel d'exploration et de la direction de la société dans cette croyance, combiné aux compétences de la société en matière d'exploitation minière à faible coût, a préparé Placer, lorsque le prix de l'or a augmenté, à être un pionnier dans l'exploitation à ciel ouvert de grands gisements d'or à très faible teneur, et finalement à devenir principalement une société d'exploitation aurifère.

Né à Sand Coulee, dans le Montana, Scholz a commencé sa vie professionnelle comme mineur à Butte. Il a obtenu une licence en ingénierie géologique à la Montana School of Mines en 1941. De 1942 à 1945, il a travaillé pour le United States Geological Survey au sein de la Western Mineral Deposits Branch. Au cours des dix années suivantes, il a géré avec succès plusieurs petites mines produisant de l'or, du cuivre, du zinc et du tungstène dans le Montana et l'Arizona. En 1956, il rejoint la filiale de Placer Development à San Francisco, American Exploration and Mining Co, en tant que géologue d'exploration principal, avant de devenir vice-président et directeur. En 1961, Scholz est transféré au siège de Placer à Vancouver en tant que directeur de l'exploration, avant de devenir vice-président de l'exploration en 1965.

En 1956, Scholz examine le gisement de cuivre porphyrique Marcopper aux Philippines et recommande de poursuivre l'exploration. Plus tard, il propose à Placer de participer à la propriété Craigmont, près de Merrit, en Colombie-Britannique.

En 1962, il a inspecté la propriété de molybdène d'Endako, en Colombie-Britannique, et a négocié une option pour l'acquérir. La mine est entrée en production en 1965, avec une exploitation à ciel ouvert de 10 000 tonnes par jour. La teneur du minerai est si faible que beaucoup doutent de sa viabilité, mais la mine est une réussite technique et économique exceptionnelle.

Le gisement de cuivre de Gibraltar Mines, près de Williams Lake, en Colombie-Britannique, a été une des premières acquisitions. Placer a ensuite construit Marcopper aux Philippines, les mines de mercure McDermott et d'or Cortez au Nevada, la mine d'or Golden Sunlight au Montana, la mine d'or Kidston en Australie et les mines d'or Porgera et Misima en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il s'agissait dans tous les cas de grandes exploitations à ciel ouvert, dont la mise en production s'est étalée sur une période de moins de 20 ans.

Scholz était un leader et un enseignant. Il insistait pour que les jeunes employés soient impliqués dans toutes les activités d'exploration et pour qu'ils aient une grande liberté d'action, tout en étant responsables de leurs décisions et de leurs actions. Cette approche a permis une prise de décision rapide à des stades critiques du développement d'un projet et a été fondamentale pour le succès de Placer.

Scholz a pris sa retraite de Placer en 1976 et a créé Scholz International Mining, une société de conseil. Il a joué un rôle déterminant dans la création de Pegasus Gold Mines, dont le succès initial repose sur sa connaissance des gisements d'or à très faible teneur de Zortman et Landusky, dans le Montana, près de son lieu de naissance.

M. Scholz estime qu'il faut être actif dans les associations professionnelles et industrielles. Il a été président de la British Columbia and Yukon Chamber of Mines en 1973-1974 et, en 1978, président général de la réunion annuelle du CIM à Vancouver.

Sa mort prématurée en 1980 a mis fin à une carrière remarquable. Ed Scholz était un explorateur créatif exceptionnel, un grand communicateur et un géant du leadership dans l'industrie minière.

DÉCOUVRIR

Parfois surnommé "le roi des mineurs" au sommet de sa carrière, James Boylen est surtout connu pour la découverte et le développement des gisements de sulfures massifs volcanogènes dans la région de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, au début des années 1950.

En savoir plus