Harry L. Roscoe - "Bill" pour une armée d'amis et de collègues de l'industrie - a contribué à l'avancement et au prestige de l'industrie minière de multiples façons pendant de nombreuses années, mais il est surtout connu pour avoir forgé le développement d'une entreprise minière canadienne à la portée et à l'influence mondiales. Sa carrière a été synonyme de l'essor des mines Noranda, qu'il a contribué à transformer d'une jeune société possédant une mine en difficulté dans le nord-ouest du Québec en l'une des plus grandes entreprises de ressources naturelles au monde. Esprit d'entreprise et compétences techniques, il a utilisé ces talents pour découvrir de nouveaux gisements, mettre en œuvre de nouvelles technologies, construire de nouvelles mines et guider l'entreprise pendant une période d'expansion et de croissance sans précédent dans les années 1940 et 1950.

Bill Roscoe est originaire du Michigan et est diplômé de la Michigan School of Mines en 1909. Après avoir travaillé dans diverses entreprises, il s'installe à Sudbury, en Ontario, où il travaille pour British American Nickel en tant qu'ingénieur, capitaine de mine et surintendant. Il rejoint les Mines Noranda en 1926 et est rapidement chargé du fonçage des puits et du développement souterrain de la nouvelle mine Horne, conçue pour produire 500 tonnes de concentrés pour la fonderie de 1 000 tonnes par jour alors en construction.

Les travaux de développement de Roscoe à Horne aboutissent à la découverte des fabuleux corps minéralisés Upper H et Lower H, qui suscitent l'enthousiasme en raison de leur teneur élevée en cuivre. La minéralisation présente par endroits des teneurs en cuivre allant jusqu'à 20 % et, dès 1928, des plans d'expansion de la production sont élaborés. Roscoe est nommé directeur général du complexe minier et métallurgique Horne en 1931. En 1934, la production à Horne dépassait les 4 000 tonnes par jour, ce qui a favorisé les avancées technologiques, telles que l'utilisation de remblais cimentés dans les chantiers d'extraction afin d'augmenter la récupération du minerai. En tant que directeur général, Roscoe a joué un rôle de premier plan dans la stabilisation et la construction de la mine et du complexe métallurgique de Horne pour en faire une entreprise prospère, ce qui a permis à Noranda de rechercher et de participer à de nombreuses nouvelles opportunités de croissance dans l'est du Canada.

Roscoe est devenu vice-président et directeur de Noranda en 1940 et, en 1948, il a déménagé au siège social de Toronto en tant que premier vice-président et directeur, où il est resté le "responsable technique" jusqu'à sa retraite en 1959. Il a soutenu le développement de nombreuses nouvelles mines au cours de cette période de croissance rapide et a également encouragé Noranda à explorer et à développer des projets dans le reste du monde. Il avait également un sens aigu du talent et a constitué et encadré une équipe d'ingénieurs qui a grandement contribué à la croissance de Noranda et de bon nombre de ses sociétés affiliées.

Bill Roscoe a été le premier président de la division minière de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole, et a soutenu de nombreuses autres associations industrielles. Il est devenu citoyen canadien en 1935, à une époque où il a grandement contribué à la croissance des villes jumelles de Noranda et de Rouyn, au Québec.

DÉCOUVRIR

La découverte d'or placérien au Klondike a déclenché l'une des plus grandes ruées vers l'or du monde et a changé à jamais l'histoire du Yukon et du Canada.

En savoir plus