Ian Telfer s'est forgé une réputation d'entrepreneur minier visionnaire et avisé sur le plan financier en créant une série de sociétés par le biais d'acquisitions opportunes et de fusions axées sur la valeur. Les sociétés qu'il a fondées ou dirigées - TVX Gold, Wheaton River (qui a ensuite fusionné avec Goldcorp), Silver Wheaton, Terrane Minerals et Uranium One, entre autres - ont atteint une capitalisation boursière combinée de plus de 50 milliards de dollars à leur apogée. La plus grande réalisation de M. Telfer a commencé modestement en 2001, lorsqu'il a vu dans la faiblesse des prix de l'or une occasion d'acquérir Wheaton River Minerals et de tirer parti de sa trésorerie pour acheter des mines d'or en production à des prix avantageux. Cette stratégie a été si fructueuse que Wheaton River a rapidement été en mesure de réaliser une fusion amicale avec Goldcorp, une société minière bien établie. Avec Telfer à sa tête, Goldcorp s'est développée par le biais de fusions et d'acquisitions ultérieures pour devenir une société minière aurifère de classe mondiale.

Né à Oxford, en Angleterre, Telfer a grandi au Canada. Il est titulaire d'une licence de l'université de Toronto et d'un MBA de l'université d'Ottawa. Il a travaillé comme comptable pour Hudson's Bay Mining and Smelting avant de devenir l'un des associés fondateurs de TVX en 1983. Les talents de Telfer ont attiré l'attention de l'industrie lorsque TXV est devenue une mine d'or mondiale à partir d'une base initiale au Brésil. Dix ans plus tard, il a pris la direction de Vengold, qui a souffert avec ses pairs lorsque les prix de l'or sont tombés en dessous de 300 dollars l'once. En 2001, Telfer pressent un retournement de tendance pour l'or et se lance à la poursuite de Wheaton River Minerals, une petite société avec une mine en sommeil et 20 millions de dollars dans sa trésorerie.

Cette prouesse, réalisée dans un marché à capitaux limités, illustre la ténacité et les talents de négociateur de Telfer. Ses compétences se sont à nouveau révélées lors de l'achat de la mine Luisman au Mexique, pour un prix dix fois supérieur à la valeur marchande de Wheaton à l'époque. D'autres acquisitions ont suivi, notamment une participation importante dans la mine de cuivre et d'or d'Alumbrera en Argentine.

En 2005, M. Telfer a attiré l'attention du monde entier en réalisant une fusion amicale avec Goldcorp pour un montant de 2,4 milliards de dollars, battant ainsi une offre rivale de Glamis Gold. Avec Telfer comme PDG, Goldcorp a ensuite acquis Glamis Gold et les actifs canadiens de Placer Dome, devenant ainsi le deuxième producteur d'or du Canada en termes de capitalisation boursière. Quelques années plus tard, Goldcorp deviendra la plus grande société minière aurifère du monde en termes de capitalisation boursière.

Telfer est réputé pour sa capacité à lever d'importantes sommes d'argent pour les petites entreprises et à identifier les opportunités de création de richesse. Ces dernières années, il a contribué à la création de six entreprises prospères, dont trois ont ensuite été rachetées par des entités plus importantes.

M. Telfer a soutenu des organisations du secteur, notamment en tant que président du World Gold Council de 2010 à 2013. Parmi les nombreuses récompenses qu'il a reçues, citons le prix Murray Pezim de l'AME BC pour sa persévérance et son succès dans le financement de l'exploration minière, et le titre d'entrepreneur de l'année 2007 pour l'Ouest du Canada décerné par Ernst & Young. Il a également une longue expérience de la philanthropie. Sa dotation de 25 millions de dollars à l'Université d'Ottawa en 2007, qui a conduit à la création de l'École de gestion Telfer, est considérée comme le don individuel le plus important de l'histoire du Canada à une école de commerce.

DÉCOUVRIR

Viola MacMillan a mené deux carrières dans l'industrie minière canadienne. Tout d'abord, pendant quatre décennies, elle et son mari ont fait équipe en tant que prospecteurs et développeurs de plusieurs gisements minéraux importants à travers le pays.

En savoir plus