Un sens aigu de la géologie, un instinct d'entrepreneur et une personnalité attachante sont quelques-unes des qualités qui ont contribué à l'extraordinaire réussite de Mackenzie Watson au cours de ses 50 ans de carrière dans l'industrie minière canadienne. Son impressionnant palmarès de découvertes comprend la participation au projet aurifère Holloway en Ontario, aux gisements de chromite dans le district du Cercle de feu et au projet de terres rares de Strange Lake au Québec. Il a également fait de la société phare Freewest Resources un générateur de projets respecté et a apporté son leadership et son soutien à de jeunes sociétés et à des associations industrielles.

Watson a obtenu une licence en géologie à l'université du Nouveau-Brunswick en 1959 et a participé peu après à la découverte de la mine de cuivre Icon Sullivan près de Chibougamau, au Québec. Dans les années 1970, il a notamment découvert la mine de zinc Long Lake de Lynx Canada dans le sud-est de l'Ontario, le gisement de sulfures massifs d'Hebecourt au Québec, le gisement d'or d'Ellison au Québec, ainsi qu'un gisement de charbon thermique au Nouveau-Brunswick. Il est ensuite devenu conseiller technique de Q-Vest, qui a levé 60 millions de dollars pour investir dans de petites sociétés au cours des années 1980.

Watson s'est fait connaître en devenant président de Freewest Resources en 1986. Le premier grand succès de la société a été le projet aurifère Holloway, à l'est de Timmins. Sa découverte a permis à Freewest d'être absorbée par Hemlo Gold Mines et de développer le gisement pour en faire une mine d'une capacité de 1 350 tonnes par jour. La société qui lui a succédé, Freewest Resources Canada, a ensuite découvert le gisement d'or sédimentaire de Clarence Stream au Nouveau-Brunswick.

Freewest a ensuite participé à une campagne de jalonnement dans les basses terres de la baie James, dans l'Ontario. L'exploration ultérieure a conduit à la découverte des gisements de chromite Black Thor et Black Label dans la région du Cercle de feu, et au rachat de Freewest par Cliffs Natural Resources en 2009. Une société dérivée, Quest Uranium, a découvert un important gisement de terres rares à Strange Lake, au Québec, près de la frontière du Labrador.

Watson est la première personne à avoir reçu deux fois le prix Bill Dennis de la réussite en prospection : pour de nombreuses découvertes en 1991 et en 2009, en tant que membre de l'équipe responsable des découvertes de chromite dans le Cercle de feu. Son succès est dû en grande partie à sa volonté d'appliquer de nouvelles méthodes d'exploration et de nouveaux concepts géologiques. Freewest, par exemple, a été la première à effectuer des levés gravimétriques dans le Cercle de feu. Watson traitait les prospecteurs avec respect, ce qui était réciproque, et partageait des idées et des informations avec les géologues du gouvernement. Grâce à ces alliances, il est devenu la personne de référence dans un certain nombre de terranes, notamment dans les districts de Beardmore-Geraldton, Shebandowan, Hemlo et le Cercle de feu de l'Ontario.

Watson a rendu de nombreux services à l'industrie et à la société. Il a offert des bourses à son alma mater, l'UNB, et à l'université Lakehead. Il a encadré de jeunes géoscientifiques et a servi les associations industrielles avec distinction. Sa plus grande contribution à la société a été sa clairvoyance dans la poursuite de projets ayant un potentiel économique futur important, comme en témoignent les gisements de chromite dans le cercle de feu de l'Ontario et le projet de terres rares de Strange Lake au Québec.

DÉCOUVRIR

Avocat de profession, James Y. Murdoch, qui devint le premier président de la jeune société Noranda Mines en 1922, à l'âge de 32 ans, fut l'un des plus grands bâtisseurs que le Canada ait jamais produit. Non seulement un bâtisseur de mines, mais aussi un bâtisseur de nation.

En savoir plus