Paul Penna a réussi à exploiter une mine et à créer une société importante destinée à prospérer longtemps. En tant que président du conseil d'administration et président d'Agnico Eagle Mines, il a fait passer sa société d'un statut de petite entreprise à celui d'entreprise de premier plan. Alors que les chercheurs de mines du Canada se tournent de plus en plus vers l'étranger pour dénicher leur fortune, Paul Penna a choisi de rester près de chez lui, dans des régions qu'il connaissait bien, l'Ontario et le Québec. Aujourd'hui, Agnico Eagle est considérée comme l'une des sociétés les plus actives dans l'exploitation de gisements d'or au Canada.

Penna est né dans le quartier ouest de Toronto. Son entrée dans l'industrie minière s'est faite en 1943, lors d'un apprentissage dans une petite société de courtage. Il a travaillé pendant près de dix ans comme vendeur de "penny stock" avant de tenter pour la première fois de lever des fonds pour une entreprise minière. Mais son succès a réellement commencé en 1962, lorsqu'il a pris le contrôle d'Agnico, un producteur d'argent de la région de Cobalt en difficulté, qui disposait de moins de 1 000 dollars dans sa trésorerie et dont les actions se négociaient à 30 cents. Au cours des 25 années qui ont suivi, Agnico a produit près de 30 millions d'onces d'argent, construit une raffinerie et réinvesti dans l'exploration des camps de Cobalt et de Gowganda.

Lorsque le faible prix de l'argent a entraîné la fermeture temporaire des activités de Cobalt, Penna a pris le contrôle de Dumagami Mines, une exploitation aurifère à ciel ouvert en difficulté, à faible teneur et aux réserves limitées, située au Québec. Croyant fermement aux axiomes des mineurs selon lesquels le meilleur endroit pour chercher du minerai est près du minerai, et que les mines ne sont pas trouvées mais faites, Penna a mis sur pied une équipe technique qui a redressé l'exploitation, rebaptisée depuis lors LaRonde.

LaRonde reste le joyau de la couronne d'Agnico Eagle, et c'est maintenant une mine avec une image de minerai en expansion, une production en hausse et des coûts en baisse. Elle a produit 144 584 onces d'or en 1994, avec des coûts d'exploitation au comptant qui ont baissé de 50 $ US par once pour atteindre 175 $ US, ce qui reflète un gain dans la production de cuivre comme sous-produit. Un programme intensif et continu d'exploration en surface et sous terre a permis de découvrir sept autres corps minéralisés distincts qui seront bientôt pleinement exploités. Trois puits distincts ont été creusés à LaRonde, dont un nouveau puits de production descendant à 7 200 pieds. Avec deux autres nouveaux puits creusés dans les propriétés voisines de Vezza et de Goldex, Agnico Eagle réalise ce que beaucoup considèrent comme le programme de développement souterrain le plus intensif actuellement en cours au Canada.

Sur le front de l'exploration, Agnico Eagle finance sa filiale Sudbury Contact Mines, qui a récemment fait une importante découverte d'or dans la région de Kirkland Lake Larder Lake en Ontario. Un important programme de forage a été réalisé et a conduit à la décision de creuser un puits de 3 000 pieds afin d'explorer davantage la découverte. Ce programme est l'aboutissement de 20 ans de recherche dans la région de Kirkland Lake Larder Lake, pour laquelle le groupe de sociétés Agnico Eagle a dépensé plus de 10 millions de dollars en exploration de base.

L'ascension de M. Penna, qui est passé du statut de promoteur d'actions à un centime à celui de financier respecté et prospère d'une mine, a été accomplie grâce à un travail acharné, à une persévérance remarquable et à un don pour acquérir et motiver un personnel d'exploration et d'exploitation de premier ordre. Penna a été nommé "Mining Man of Year" par The Northern Miner en 1985, et a été le premier récipiendaire du Developers Award de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs.

DÉCOUVRIR

Chester F. Millar a entamé une illustre carrière dans l'industrie minière au milieu des années 1960 en découvrant un gisement de cuivre et d'or qui est devenu la mine Afton, très prospère, près de Kamloops, en Colombie-Britannique.

En savoir plus