Richard Valentine Porritt était l'homme qui imposait le rythme et le style qui caractérisaient un "homme de la Noranda" - dur et rapide. Au début du printemps 1926, quatre ans après la création de la société, il arrive à pied au camp de Rouyn (Québec) en provenance de Cheminis (Québec) pour travailler comme arpenteur à la mine Home. Au cours des 48 années qu'il a passées chez Noranda, il a mis en production la mine Waite-Amulet près de Rouyn en 1927 et a été directeur général de Gaspe Copper Mines, une filiale de Noranda, pendant la mise en valeur et le démarrage en 1955 de la mine de cuivre Gaspe dans l'est du Québec. Il est devenu président de Noranda en 1964 et vice-président en 1968 avant de prendre sa retraite en 1974.

Porritt est né à Barrie (Ontario) le 14 février 1901. Il fréquente le Collège militaire royal et l'Université McGill, où il obtient une licence en sciences minières en 1922. Après avoir obtenu son diplôme, il travaille comme mineur chez British America Nickel, puis à la mine Creighton de l'International Nickel Company à Sudbury, en Ontario.

C'est son rôle dans la construction de Gaspe Copper qui est le plus marquant dans sa carrière. La péninsule de Gaspé était une région isolée lorsque le développement a commencé. Le projet comprenait la construction de routes, l'installation d'un câble sous-marin traversant le fleuve Saint-Laurent (le plus long du genre à l'époque, avec ses 31 miles) pour fournir de l'énergie hydroélectrique à la mine et au reste de la péninsule, des améliorations portuaires sur la côte, la construction de la mine, de la fonderie et d'autres installations de surface, ainsi que la planification et la construction de toute la ville de Murdochville. Ce projet incarne l'enthousiasme et la confiance de l'industrie minière canadienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

En 1940, quelque 35 millions de tonnes de minerai avaient déjà été délimitées sur le site de Gaspé, mais la poursuite des travaux a été retardée jusqu'à ce que des hommes et des fournitures soient disponibles à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1949, l'ampleur du projet était évidente ; les difficultés à surmonter ont été découvertes plus tard.

Une période de deux mois au début de 1952 est caractéristique de ces difficultés. Après l'hiver le plus rigoureux jamais enregistré dans la région, alors que le temps s'améliorait suffisamment pour permettre à l'équipement d'arriver par la route existante, un cargo a éperonné le pont levant du port de Gaspé et a fermé la principale voie d'accès à la mine. Les véhicules ont dû faire un long détour par un vieux pont couvert si fragile qu'il a fallu faire traverser la rivière à gué à l'équipement lourd. Le 1er juin, un incendie de forêt entre le site de la ville et l'usine de traitement de surface a menacé les camps des équipes, mais s'est finalement calmé.

Malgré les obstacles, la mine est prête à fonctionner avant la date prévue, à l'exception d'un retard dans la pose du câble sous-marin pour l'alimentation en électricité. La production a commencé à la fin de l'année 1955.

Bien que Porritt n'ait été nommé directeur général de Gaspe Copper, une filiale de Noranda, qu'en septembre 1952, il avait en fait pris ces fonctions bien plus tôt en raison de la longue maladie, finalement fatale, de son prédécesseur.

Porritt a été nommé président de Noranda en 1964 et vice-président en 1968. Onze ans après avoir pris sa retraite, il est décédé en 1985.

DÉCOUVRIR

Les réalisations de John Bradfield sont si diverses qu'il peut être considéré comme un entraîneur qui a construit une équipe gagnante capable de réaliser d'excellentes performances sur plus d'un type de terrain de jeu.

En savoir plus