En son temps, Robert J. Jowsey était connu comme le doyen des mineurs. Il était en effet un membre fondateur de l'industrie minière canadienne, un véritable prospecteur "en attelage et en canoë", dont la carrière s'est épanouie au cours de l'apogée frénétique de la ruée vers l'argent de Cobalt, des champs aurifères de Kirkland Lake et des mines de métaux de base du Manitoba. De plus, dans un magnifique élan de patriotisme, il a développé une mine de magnésium pour contribuer à l'effort de guerre au début des années 1940.

Né à Eardley, au Québec, en 1881, Jowsey n'a pas dépassé le stade de l'école primaire. Après avoir travaillé dans quelques mines, il s'associe à Charles Keeley et John Wood en 1907 et découvre la mine Keeley.

Peu après, pour le compte d'un syndicat dirigé par Noah Timmins, Jowsey découvre le gisement qui deviendra un gros producteur pour Kirkland Lake Gold Mines. La mine a produit de l'or pour une valeur de 36 millions de dollars au cours de ses 40 années de production.

Après avoir servi pendant la Première Guerre mondiale, il est attiré par le Manitoba et, avec Thayer Lindsley, il prend en charge la prospection qui deviendra la mine Sherritt Gordon. Son palmarès comprend également la mine d'or de San Antonio (1932).

Mais le développement de God's Lake, créé au milieu de la Grande Dépression, s'est avéré sa plus grande réussite. Le gisement se trouve à 400 miles de Winnipeg et n'est desservi que par avion ou par une route maritime sinueuse. Le chemin de fer le plus proche se trouve à 130 miles. Le fret hivernal sur les fondrières gelées et sur l'eau assure l'approvisionnement. L'électricité est fournie par une ligne de 40 milles de long provenant d'une centrale de 700 000 dollars, le tout financé et construit par Jowsey et ses équipes. La mine a duré 10 ans.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Jowsey apprend que le magnésium fait cruellement défaut. Bien qu'il ait obtenu un gisement de dolomie près d'Ottawa, la production commerciale de magnésium métallique était inconnue à l'époque. Jowsey entend parler des recherches du Dr Lloyd Pidgeon sur un procédé de récupération du magnésium à partir de minerais dolomitiques. Il finance d'autres essais pilotes qui s'avèrent concluants, mais il se rend compte que, malgré la rareté du métal, les bureaucrates d'Ottawa ne sont pas très enthousiastes. Sans se laisser décourager, et dans l'esprit typique de Jowsey, il s'adresse directement au sommet, à C.D. Howe, le ministre des Munitions et de l'Approvisionnement, qui approuve la construction d'une usine de production. L'usine a fonctionné au prix coûtant pendant toute la durée de la guerre. Après l'attaque de Pearl Harbour, le gouvernement américain a reproduit le procédé Pidgeon, prêté par les intérêts de Jowsey, dans plusieurs usines.

Jowsey a également servi l'industrie en devenant le troisième président de l'Association des prospecteurs et développeurs en 1934.

DÉCOUVRIR

Les océans du monde et les gisements de sulfures massifs volcanogènes (SMV) ont été des sources d'inspiration pour Steven Scott, l'un des géoscientifiques canadiens les plus prolifiques et les plus influents de ces dernières années.

En savoir plus