En tant que financier, créateur d'entreprise et philanthrope, Seymour Schulich a peu d'homologues dans sa génération. Il a transformé l'industrie minière canadienne et lancé l'une de ses plus grandes réussites lorsqu'il a appliqué le concept d'investissement dans les redevances du secteur pétrolier et gazier au secteur aurifère et qu'il a cofondé Franco-Nevada Mining Corporation avec son partenaire Pierre Lassonde. La société est passée d'une capitalisation boursière initiale de 2,3 millions de dollars en 1983 à plus de 3 milliards de dollars en 2002, lorsqu'elle a fusionné avec Newmont Mining.

Schulich est né et a grandi à Montréal, où il a obtenu une licence en sciences de l'Université McGill en 1961. Après avoir obtenu son diplôme, il est entré chez Shell Oil, où il a développé son affinité pour le secteur pétrolier. Une bourse de 2 000 dollars lui permet d'obtenir un MBA à McGill en 1965. Il a obtenu le titre de CFA à l'université de Virginie en 1969. Après quelques années en tant qu'analyste des ressources naturelles, il rejoint la nouvelle société Beutel, Goodman and Company. Il devient associé et vice-président, puis vice-président émérite, au fur et à mesure que la société se développe pour devenir l'une des plus grandes sociétés de gestion de fonds de pension au Canada.

Schulich a été le premier à appliquer le modèle des redevances pétrolières et gazières au secteur aurifère lorsqu'il a cofondé Franco-Nevada dans l'espoir d'obtenir des revenus réguliers de la production à l'abri des prix cycliques. La société a payé 2 millions de dollars pour acquérir des redevances couvrant une petite mine à lixiviation en tas dans le Nevada. L'investissement a été largement rentabilisé lorsque Barrick Gold a fait de la propriété Goldstrike l'un des sites d'extraction d'or les plus importants et les plus rentables au monde.

Schulich et Lassonde ont créé une deuxième société de redevances et ont étendu leur portefeuille de redevances à d'autres métaux et matières premières. Dans les années 1990, ils ont développé la propriété d'or et d'argent Midas, la bien nommée, pour en faire l'une des mines les plus rentables du Nevada. La société australienne Normandy Mining a ensuite acquis la mine en échange de 20 % de ses actions et d'une redevance de 5 %. Lorsqu'une société sud-africaine a fait une offre pour Normandy en 2001, Schulich et Lassonde ont convaincu Newmont Mining de faire une offre rivale pour Normandy et d'acquérir en même temps Franco-Nevada par le biais d'une fusion amicale. Les actionnaires de Franco-Nevada se sont retrouvés avec une participation de 32 % dans la plus grande société d'extraction d'or au monde, tandis que Schulich est devenu président de la division de banque d'affaires de Newmont, Newmont Capital.

M. Schulich a apporté à l'industrie minière son énergie entrepreneuriale et son ingéniosité financière, et a courageusement défendu ses causes à de nombreuses reprises. L'héritage qu'il a laissé à la société n'est pas moins extraordinaire et a été décrit à juste titre comme "l'une des plus grandes expressions de philanthropie de l'histoire moderne". En l'espace d'une décennie, il a versé plus de 150 millions de dollars de sa fortune personnelle à des universités et à des hôpitaux. La liste comprend 20 millions de dollars à la faculté de musique de l'université McGill, 25 millions de dollars à la faculté d'ingénierie de l'université de Calgary, 26 millions de dollars à la faculté de médecine de l'université Western Ontario et 22 millions de dollars à la célèbre Schulich School of Business de l'université York et à son nouveau bâtiment.

Schulich a reçu de nombreux prix et distinctions, dont l'Ordre du Canada en 2000. Il a été nommé "Promoteur de l'année" par l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs en 1998 et, avec Pierre Lassonde, il a été nommé "Homme de l'année dans le secteur minier" par The Northern Miner en 1997.

DÉCOUVRIR

Pendant plus d'un quart de siècle, David A. Thompson a contribué à la croissance spectaculaire et à la gestion financière prudente de deux des plus anciennes sociétés minières en activité au Canada.

En savoir plus